Addiction

Interdiction volontaire de jeux : comment faire ?

Publié le 27.02.2013 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)
Cet article a plus d’un an, il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

L’Autorité de régulation des jeux en ligne (Arjel) vient de publier son bilan 2012 concernant le fichier des interdits de jeux qui compte, au 1er janvier 2013, 34 739 personnes.

Comment peut-on se faire volontairement interdire l’accès aux salles de jeux (casinos et cercles de jeux) et aux sites de jeux autorisés par l’Arjel ? Le ministère de l’intérieur détaille en ligne toutes les démarches à connaître sur la procédure d’inscription qui entraîne une interdiction valable 3 ans sur l’ensemble du territoire national.

Pour les personnes habitant hors région parisienne

Il est nécessaire d’adresser un courrier au ministère de l’intérieur :

  • Ministère de l’intérieur
  • Direction des libertés publiques et des affaires juridiques
  • Bureau des cercles et jeux
  • Place Beauvau
  • 75800 PARIS Cedex 08

Ce courrier doit être signé et mentionner l’adresse du demandeur (éventuellement un numéro de téléphone ; il est également possible de joindre une copie d’une pièce d’identité. Dès réception, ce courrier est transmis à des correspondants locaux en vue d’une convocation à caractère obligatoire. Les services de police vérifient notamment l’authenticité de la demande avant de faire signer le courrier d’interdiction.

Pour les personnes habitant la région parisienne (départements 75-77-78-91-92-93-94-95)

Il faut prendre rendez-vous directement en téléphonant au 01 82 24 60 56 pour être convoqué afin de signer le courrier d’interdiction.

À noter : le ministère fournit en ligne un modèle de courrier pour demander l’interdiction volontaire de jeux ainsi qu’un modèle de courrier pour demander la levée de la mesure d’interdiction volontaire de jeux (nécessaire avec les personnes qui ne souhaitent plus être interdites au-delà des 3 années initiales).

Pour en savoir plus