Repères

Rentrée universitaire 2013-2014

Publié le 18.09.2013 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Retrouvez dans notre dossier une revue de l’internet public consacrée à la rentrée universitaire : coûts des droits d’inscription et de la sécurité sociale étudiante, resto U, montants des bourses, de l’aide au mérite et de l’aide à la mobilité internationale, prêt étudiant, logement, emplois, stages, bizutage, portail étudiant, site internet handi-U, web télévision de l’enseignement supérieur, enseignement à distance, programmes Erasmus et Comenius, orientation.

Droits d’inscription

Le coût des droits d’inscription pour la préparation des diplômes nationaux de licence, master ou doctorat (LMD) sont fixés chaque année au niveau national. Pour la rentrée 2013, les droits sont :

  • de 183 euros pour une inscription en licence,
  • de 254 euros pour une inscription en master,
  • de 388 euros pour une inscription en doctorat.

Sécurité sociale étudiante

En règle générale, l’étudiant qui s’inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur doit s’affilier à la sécurité sociale des étudiants. L’affiliation est réalisée auprès d’une mutuelle étudiante choisie librement. L’inscription à la mutuelle en complémentaire de santé n’est cependant pas obligatoire. Le montant de la cotisation des bénéficiaires du régime d’assurance maladie des étudiants est porté à 211 euros pour la rentrée universitaire 2013.

Resto U

Les restaurants universitaires sont ouverts à tous les étudiants inscrits dans un établissement de l’enseignement supérieur. Pour l’année 2013-2014, les Centres régionaux des oeuvres universitaires et sociales (Crous) proposent un repas complet pour 3,15 euros.

Bourses universitaires

Un arrêté publié au Journal officiel du samedi 17 août 2013 a fixé les taux des bourses d’enseignement supérieur pour l’année universitaire 2013-2014. Accordée à l’étudiant qui a des difficultés matérielles pour poursuivre ses études dans le supérieur, la bourse est versée en 10 mensualités, en fonction des revenus de la famille. Il existe 9 échelons de bourses sur critères sociaux : de l’échelon 0 (exonération des droits d’inscription et de sécurité sociale) à l’échelon 7 avec 5 500 euros annuels.

Aide au mérite

Complétant la bourse sur critères sociaux, l’aide au mérite est notamment destinée aux étudiants qui ont obtenu une mention « très bien » au baccalauréat. Cette aide est de 1 800 euros par an.

Aide à la mobilité internationale

Concernant l’étudiant qui souhaite suivre une formation supérieure à l’étranger dans le cadre d’un programme d’échanges ou effectuer un stage international, cette aide complète la bourse sur critères sociaux. Le montant de la mensualité liée à cette aide est fixé à 400 euros.

Prêt étudiant

Le prêt étudiant est un crédit à la consommation accordé à un étudiant pour financer ses études. Il s’agit d’un prêt garanti par l’État, qui ne nécessite pas d’autre caution. Il fait l’objet d’un remboursement différé, ce qui permet à l’étudiant de ne commencer à rembourser son prêt qu’une fois ses études terminées.

Logement étudiant

Les étudiants ont la possibilité, selon les cas, d’obtenir un logement en résidence universitaire ou en résidence conventionnée.

Le Crous a aussi mis en place un service qui aide l’étudiant à trouver un logement « en ville ».

Les étudiants boursiers peuvent bénéficier de l’avance « loca-pass », cette avance permettant de financer le dépôt de garantie. La demande doit être présentée au plus tard au moment de la signature du bail.

Demande d’aide au logement en ligne

La Caisse des allocations familiales (Caf) propose en ligne une page dédiée aux étudiants où ils peuvent estimer leur droit, demander leur allocation et trouver des conseils pour remplir leur demande.

Emplois temporaires

Les étudiants à la recherche d’un emploi peuvent s’adresser au service des emplois temporaires des Crous (service jobs étudiants) qui communiquent par voie d’affichage ou par internet des offres d’emplois occasionnels ou à temps partiel pour l’année universitaire. Ces emplois sont généralement rémunérés au niveau du Smic. Il s’agit, par exemple, de cours particuliers mais aussi d’emplois de gardes d’enfants, de caissières, de veilleurs de nuit, de manutentionnaires ou encore d’emplois dans la restauration et la vente.

Stages

Les étudiants sont parfois dans l’obligation de réaliser des stages. Certains stages peuvent également être réalisés hors du territoire français.

Bizutage

Le bizutage est le fait d’amener une personne à subir ou à commettre des actes humiliants ou dégradants lors de manifestations ou de réunions liées au milieu scolaire. C’est un délit, que la victime soit consentante ou non.

www.etudiant.gouv.fr

Le portail étudiant www.etudiant.gouv.fr donne accès à l’ensemble des formations proposées. Le portail dispose également de 6 grandes entrées concernant la vie étudiante (logement, santé, restauration, bibliothèque universitaire...), les aides financières (bourses, aides au logement, prêts étudiants...), l’accompagnement des étudiants (étudiants handicapés, tutorat...), l’insertion professionnelle (stages, jobs d’été, emplois étudiants...), la formation (formation générale, formation en alternance, formation à distance...) et la mobilité (étudier à l’étranger, venir étudier en France...).

www.handi-u.fr

Destiné aux étudiants en situation de handicap, le site www.handi-u.fr présente des informations sur les formations et la vie d’un étudiant : orientation et formation, vie étudiante, insertion et emploi, ressources, adresses utiles.

Canal-U, la web TV de l’enseignement supérieur

Dans le cadre de la rentrée universitaire, les étudiants et les enseignants peuvent découvrir la vidéothèque numérique de l’enseignement supérieur, canal-U. À travers un bouquet de chaînes généralistes ou thématiques, il est possible d’accéder gratuitement à plusieurs milliers de ressources audiovisuelles.

Enseignement à distance

Le Centre national d’enseignement à distance (Cned) ouvre la possibilité de suivre toute une série de cursus dans le supérieur.

Par ailleurs, la Fédération interuniversitaire de l’enseignement à distance (FIED), regroupant des universités ayant développé un enseignement à distance et en ligne, propose des centaines de formations.

Programmes Erasmus et Comenius

En tant qu’étudiant français, il est possible de suivre une partie de ses études dans un autre pays européen. Ces différents programmes sont gérés au niveau national par l’Agence Europe-Éducation-Formation France (2E2F).

Orientation

Par recherche alphabétique notamment, le site de l’Office national d’information sur les enseignements et les professions (Onisep) permet de trouver un ensemble de fiches pratiques consacrées à toute une série de métiers.

Pour en savoir plus