Vaccins

Calendrier vaccinal 2013 : des simplifications et des recommandations

Publié le 17.04.2013 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)
Cet article a plus d’un an, il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Le ministère des affaires sociales et de la santé vient de rendre public le calendrier vaccinal 2013.

Le calendrier vaccinal 2013 est simplifié avec notamment :

  • une diminution du nombre d’injections
    • pour les nourrissons : la primovaccination contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la poliomyélite et les infections invasives à haemophilus influenza de type b, avec une injection en moins soit deux doses de vaccin espacées de 2 mois et un rappel (au lieu de trois doses et d’un rappel),
    • pour les enfants et les adolescents : une injection en moins avec la suppression du rappel de vaccination entre 16 et 18 ans contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite,
  • des rendez-vous vaccinaux à âge fixe pour les adultes : 25, 45 et 65 ans, puis tous les 10 ans au-delà de 65 ans.

Le calendrier vaccinal introduit également de nouvelles recommandations de vaccination en particulier contre :

  • la grippe saisonnière (les patients atteints de maladie hépatique chronique avec ou sans cirrhose sont ajoutés à la liste des personnes éligibles à la vaccination),
  • les infections à papillomavirus humains responsables du cancer du col de l’utérus (la vaccination des jeunes filles est recommandée entre 11 et 14 ans, le rattrapage vaccinal étant par ailleurs recommandé jusqu’à 20 ans).

Le calendrier vaccinal fixe les vaccinations à prendre en compte en fonction de l’âge des sujets. En dehors des cas des personnes exposées à un risque particulier ou de certaines professions, quelques vaccinations sont obligatoires pour tous. Par contre, d’autres vaccins ne sont pas obligatoires mais seulement recommandés.

Pour en savoir plus