En brefGrande cause nationale 2018

Le label Grande cause nationale 2018 attribué à la Fédération Nationale Solidarité Femmes (FNSF)

Publié le 02 mai 2018 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © jiris - Fotolia.com

femme victime de violences

Le label Grande cause nationale a été attribué cette année à un réseau d'associations luttant contre les violences faites aux femmes.

Le Premier ministre a décidé d'attribuer le label Grande cause nationale pour l'année 2018 à la Fédération Nationale Solidarité Femmes (FNSF). À travers cette distinction, le Premier ministre a souhaité encourager et remercier toutes les associations regroupées au sein de la Fédération, qui interviennent dans la lutte contre les violences faites aux femmes, notamment en venant en aide aux victimes. L'attribution de ce label accorde le droit à cette fédération d'obtenir pendant un an des diffusions gratuites de sa campagne de communication et d'information sur les radios et les télévisions publiques.

Le label Grande cause nationale est un label officiel depuis 1977, attribué chaque année par le Premier ministre, à un organisme à but non lucratif ou un collectif d'associations. Il avait été attribué cette année-là au Comité espoir pour le cancer.

Les thèmes retenus pour les grandes causes nationales portent généralement sur les phénomènes de société graves ou sur des problématiques médicales de grande ampleur, nécessitant une mobilisation du public, une meilleure information et davantage de moyens financiers.

Et aussi

Publicité

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction