En brefLe saviez-vous ?

Que veut dire dans un texte de loi « sans préjudice de ... » ?

Publié le 02 janvier 2015 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

On trouve parfois, dans un article de loi ou de règlement, l'expression « sans préjudice de... ». Par exemple, l'article L361-1 du code de la sécurité sociale commence par : « sans préjudice de l'application de l'article L. 313-1, l'assurance décès garantit aux ayants droit de l'assuré le paiement d'un capital égal à un montant forfaitaire... ». Mais, que doit-on comprendre exactement ?

Selon le guide de légistique, cette expression signifie que « la règle qui va être énoncée est sans incidence sur l’application d’une autre règle qu’on entend précisément ne pas écarter et qui pourra s’appliquer également ». Dans l’exemple donné, cela veut dire que les conditions générales prévues par un autre article, le L313-1, se cumulent avec les règles particulières énoncées par l’article. On peut remplacer mentalement l’expression « sans préjudice de … » par « sans écarter l’application/sans renoncer à l’application ».

De manière générale, « sans préjudice de » signifie « sans compter » : par exemple, « sans préjudice des éventuels dommages intérêts ».

Sur le site Service-public.fr, cette expression est toujours remplacée par une reformulation pédagogique éventuellement plus longue.

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction