En brefPlan canicule 2016

Vague de chaleur : les recommandations sanitaires du ministère

Publié le 19 juillet 2016 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © Pixabay.com

Alors que la France traverse un épisode de fortes chaleurs, le ministère des Affaires sociales et de la Santé rappelle que la plateforme téléphonique « Canicule info service » est accessible au 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe de 9 heures à 19 heures) afin de vous informer sur les recommandations sanitaires à suivre en cette période.

Le ministère détaille par ailleurs un certain nombre de recommandations pour :

  • protéger votre habitation (baisse des stores pendant l'exposition au soleil, fermeture des persiennes et des vitrages du côté du soleil, ouverture du côté ombragé afin de faciliter les courants d'air et réouverture des fenêtres le soir une fois le soleil couché si la température extérieure a baissé...) ;
  • vous protéger (ports d’habits amples, légers et clairs, utilisation de ventilateurs et de brumisateurs, prise répétée de douches fraîches, repos pendant les heures les plus chaudes, hydratation régulière, fruits et légumes crus de préférence, plats froids, pas d'alcool, activité physique limitée...).

Ces conseils s'adressent notamment aux personnes les plus fragiles (personnes âgées de plus de 65 ans, personnes handicapées, dépendantes, malades à domicile, femmes enceintes, parents de jeunes enfants...), l'important étant aussi de prendre des nouvelles de votre entourage (famille, amis, voisins...).

Déshydratation, insolation, coup de chaleur : que faire ? Le ministère vous répond également en vous précisant :

  • les signaux d'alerte à connaître (bouffées de sueur, fatigue, crampes, maux de tête, soif intense...) ;
  • les numéros d'urgence à composer en cas de besoin avec le 15 (Samu), le 18 (Pompiers) et le 112 (numéro d’urgence unique européen).

  À noter :

le plan national canicule (PNC) comporte quatre niveaux :

  • niveau 1 (vigilance météorologique verte) - « veille saisonnière » activé du 1er juin au 31 août ;
  • niveau 2 (vigilance météorologique jaune) - « avertissement chaleur », en cas de probabilité importante de passage en vigilance orange dans les jours qui suivent ;
  • niveau 3 (vigilance météorologique orange) - « alerte canicule », déclenché par les préfets de département, en lien avec les Agences régionales de santé (ARS) ;
  • niveau 4 (vigilance météorologique rouge) - « mobilisation maximale ».

Et aussi

À la une

Dossiers d'actualité

Publicité