En brefZoom

Bénévoles associatifs : quelles conditions d'engagement dans la réserve citoyenne de l'Éducation nationale ?

Publié le 15 juin 2017 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © Feel good studio - Fotolia.com

Salle de classe avec intervenant adulte

Avez-vous déjà entendu parler de la réserve citoyenne de l'Éducation nationale ? De quoi s'agit-il exactement ? Pour en savoir plus, Service-public.fr vient de mettre en ligne une nouvelle fiche qui détaille tout sur ce dispositif.

La réserve citoyenne de l'Éducation nationale permet à des volontaires de faire partager leurs expériences personnelles et professionnelles dans les écoles et au sein des établissements scolaires afin de participer à la transmission des valeurs de la République.

La fiche détaille tout ce qu'il faut savoir sur le sujet :

  • missions du réserviste (thèmes abordés lors de ses interventions : citoyenneté et laïcité, Histoire et mémoire, égalité filles-garçons, développement durable, ...) ;
  • lieux d'intervention (écoles primaires, collèges, lycées ...) ;
  • profil des volontaires (bénévoles d'associations, étudiants, salariés, retraités, élus ...) ;
  • démarche (inscription en ligne) ;
  • frais occasionnés (à la charge du volontaire).

Pour participer à la réserve citoyenne de l'Éducation nationale, il faut :

  • n'avoir fait l'objet d'aucune condamnation privative de droits ou de libertés ;
  • respecter la charte du réserviste citoyen de l'Éducation nationale et la charte de la réserve civique.

  À savoir :

Cette réserve peut être recensée dans le compte engagement citoyen (CEC) qui permet d'acquérir des heures de formation sur le compte personnel de formation (CPF).

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction

Et aussi

À la une

Dossiers d'actualité

Publicité