Signalement-Tique : une application smartphone pour collecter des informations

Publié le 20 juillet 2017 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © Inra

Tiques

Se fait-on plutôt piquer par les tiques en forêt ou dans les parcs urbains ? Peut-on se faire piquer en hiver ? Quels sont les agents pathogènes les plus présents chez les tiques ? Vous voulez participer à la collecte d'informations en déclarant une piqûre ? C'est le moment d'utiliser « Signalement-Tique », une nouvelle application disponible en téléchargement gratuit pour les smartphones fonctionnant sous iOS ou Android.

Une fois l'application téléchargée sur votre téléphone (par le biais de Play Store ou d'App Store ), vous pouvez ensuite participer au projet de l'Institut national de la recherche agronomique (Inra) et de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) en :

  • déclarant une piqûre ou celle de votre animal domestique ;
  • la géolocalisant ;
  • en transmettant des photos ;
  • et même en envoyant les tiques aux équipes scientifiques.

Les données collectées doivent permettre de favoriser l'avancée des connaissances scientifiques nécessaires pour mieux comprendre et donc mieux prévenir les maladies transmissibles par les tiques.

  À savoir :

Les tiques sont les deuxièmes responsables (après les moustiques) de la transmission de maladies à l'espèce humaine, les tiques transmettant notamment des bactéries responsables de la maladie de Lyme (27 000 nouveaux cas par an en France).

Et aussi

Dossiers d'actualité

Publicité

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction