En brefPéages

Tarifs d'autoroutes : augmentation au 1er février 2018

Publié le 31 janvier 2018 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © hcast - Fotolia.com

Voitures roulant sur une autoroute

Réseaux Cofiroute, ASF, Escota, Sanef, viaduc de Millau, tunnel du Puymorens... Les tarifs des péages d'autoroutes et de certains viaducs ou tunnels augmentent à partir du 1er février 2018  Plusieurs arrêtés ont été publiés en ce sens au Journal officiel du mercredi 31 janvier 2018.

Pour les automobilistes se déplaçant sur les autoroutes à compter du 1er février 2018, les prix des péages vont augmenter notamment de :

  • + 1,329 % sur le réseau Cofiroute ;
  • + 1,338 % sur les Autoroutes du Sud de la France (ASF) et les Autoroutes Estérel, Côte d'Azur, Provence, Alpes (Escota) ;
  • + 1,387 % sur le réseau de la Société des autoroutes Paris-Normandie (SAPN) ;
  • + 1,388 % sur le réseau de la Société des autoroutes du Nord et de l'Est (Sanef).

  À savoir :

Pour connaître plus précisément les nouvelles grilles tarifaires des péages, vous pouvez consulter, sur le site internet des sociétés d'autoroutes, les principaux tarifs en vigueur au 1er février 2018 en sélectionnant votre ville de départ, votre ville d'arrivée et la classe à laquelle appartient votre véhicule (voiture, deux roues...).

  Rappel :

L'évolution annuelle des tarifs de péage intervient au 1er février de chaque année (sauf exception).

Et aussi

Dossiers d'actualité

Publicité

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction