Protection des données personnelles : l'Assurance retraite désactive sa page Facebook

Publié le 11 avril 2018 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © blacksalmon - Fotolia.com

Interrogations sur la gestion des données fournies à Facebook, règlement général sur la protection des données (RGPD) en vigueur le 25 mai 2018... : la Caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnav) a décidé de désactiver sa page Facebook.

Afin de garantir la protection de leurs données personnelles, l'Assurance retraite demande aux assurés souhaitant contacter la Cnav de passer désormais par leur espace personnel sur www.lassuranceretraite.fr ou d'appeler le 39 60.

  À savoir :

Sur leur espace personnel, les utilisateurs peuvent en effet :

  • visualiser leur relevé de carrière ;
  • obtenir une estimation du montant de leur future retraite ;
  • connaître leur âge légal de départ à la retraite ;
  • demander leur retraite en ligne ;
  • consulter leurs trois derniers paiements ;
  • télécharger leur attestation de paiement ;
  • consulter le montant déclaré à l'administration fiscale ;
  • modifier leurs coordonnées bancaires.

  Rappel :

À partir du 25 mai 2018, le RGPD sera applicable, de nombreuses formalités auprès de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) disparaissant. Néanmoins, la responsabilité des organismes va être renforcée, ces organismes devant en effet assurer une protection optimale des données des utilisateurs de l'internet et être en mesure de la démontrer en documentant leur conformité.

Et aussi

Dossiers d'actualité

Publicité

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction