Internet : comment choisir un bon mot de passe ?

Publié le 11 mai 2018 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © artinspiring - Fotolia.com

Sur internet, quand il s'agit de consulter vos messages, d'acheter un produit ou de vérifier votre compte bancaire, on vous demande systématiquement un mot de passe. Or, ces mots de passe sont souvent faibles d'autant que certains internautes utilisent le même mot de passe sur plusieurs comptes. Face à ce constat, la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) vous propose un outil en ligne pour générer un mot de passe solide.

Pour cela, il vous faut tout simplement choisir une phrase que vous mémoriserez facilement contenant au moins :

  • un nombre ;
  • une majuscule ;
  • un signe de ponctuation ou un caractère spécial (dièse, euro...) ;
  • une douzaine de mots.

L'outil en ligne de la Cnil génère alors un mot de passe qui reprend les premières lettres de chaque mot avec les nombres et les signes de ponctuation ou caractères spéciaux.

Ainsi, par exemple, la phrase « SP, c'est du solide depuis plus de 15 ans ! » donnerait comme mot de passe :

S,c'edsdpd15a!

  À savoir :

Pour renforcer la robustesse de votre mot de passe, la Cnil conseille également :

  • d'éviter de choisir un nombre compris entre 1950 et 2049 ;
  • d'ajouter une ponctuation ou un caractère spécial ;
  • d'utiliser un émoticône pour remplacer le mot correspondant (prendre :-) à la place du mot « sourire » par exemple).

Et aussi

Dossiers d'actualité

Publicité

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction