L'Aubrac devient le 53e Parc naturel régional de France

Publié le 07 juin 2018 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © Parc naturel régional Aubrac

L'Aubrac vient d'être labellisé Parc naturel régional. Situé au sud du Massif central, il rassemble 64 communes dans les départements de l'Aveyron, du Cantal et de la Lozère.

Ce Parc de l'Aubrac se caractérise notamment par :

  • Un patrimoine agro-pastoral, culturel et architectural exceptionnel (burons, drailles, églises, monastères, croix, chemin de pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle inscrit au Patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco, chemins de transhumance) qu'il faut sauvegarder et valoriser...
  • Des savoir-faire agricoles (race bovine Aubrac, tome fraîche), artisanaux (couteaux de Laguiole, travail de la pierre, du bois, du cuir), culinaires (aligot, chou farci, truffade, fouace) remarquables dans un contexte de population vieillissante et dont le nombre décline...
  • Une diversité paysagère, floristique et faunistique préservée mais fragile...

Cette région rurale de moyenne montagne possède un patrimoine préservé, mais son économie rurale, ses paysages, ses savoir-faire, son environnement et son patrimoine culturel reconnus n'en sont pas moins vulnérables et menacés. C'est pour préserver et valoriser les richesses de ce territoire exceptionnel et générer de l'attractivité et de l'emploi que les collectivités, l'État et les acteurs socio-professionnels locaux ont entrepris de créer ce 53e Parc.

Le Parc naturel régional de l'Aubrac a pour maxime « La tradition sans modernité est stérile, la modernité sans tradition est aveugle » et pour emblème la vache de race Aubrac qui figure sur le logo avec un buron et son sorbier des oiseleurs.

Qu'est-ce qu'un Parc naturel régional ?

Outil de développement territorial orienté vers la valorisation des richesses naturelles, culturelles et paysagères créé le 1er mars 1967, le Parc naturel régional doit garantir un juste équilibre entre le développement économique et social, la valorisation et la préservation des patrimoines. Ce n'est pas une réserve naturelle, c'est un territoire vivant, un lieu d'échanges, de concertation, d'expérimentations où l'information, la sensibilisation et l'association des forces vives et des habitants sont privilégiées.

Pour être classé, le Parc naturel régional doit proposer un territoire rural aux paysages, au patrimoine culturel et aux milieux naturels de grande qualité et dont l'équilibre est fragile.

Ses missions sont :

  • Le développement économique et social durable ;
  • L'aménagement du territoire alliant qualité de vie et respect de l'environnement ;
  • La protection et la gestion du patrimoine naturel, culturel et paysager ;
  • L'accueil, l'information et l'éducation au patrimoine et à l'environnement ;
  • L'innovation, l'expérimentation et la coopération.

Découvrez-en la liste sur le site des Parcs naturels régionaux

Et les Parcs nationaux ?

Les Parcs nationaux sont une invention américaine remontant au XIXe siècle ayant pour objectif la protection des espaces pour leur beauté naturelle.

La France compte 10 Parcs nationaux dont 3 en outre-mer : Vanoise (1963), Port-Cros (1963), Pyrénées (1967), Cévennes (1970), Écrins (1973), Mercantour (1979), Guadeloupe (1989), La Réunion (2007), Guyane (2007) et les Calanques (2012). Reconnus comme des territoires d'exception, ils offrent une combinaison d'espaces terrestres et maritimes variés et un mode de gouvernance et de gestion qui leur permet d'en préserver les richesses. Ils représentent près de 9,5 % du territoire français (60 728 km²).

Les Parcs nationaux français participent à l'identité culturelle du pays au même titre que les équipements culturels les plus prestigieux et ont une valeur symbolique forte.

Et aussi

Dossiers d'actualité

Publicité

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction