Baignade : quelle qualité de l'eau sur votre plage préférée ?

Publié le 16 juillet 2018 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © Ministère des Solidarités et de la Santé

Quelle est la qualité de l'eau de ma plage préférée ? Puis-je me baigner sans risque ? Comment suivre les résultats des analyses effectuées tout l'été ? Pendant la saison balnéaire, les vacanciers et les personnes résidant à proximité de zones de baignade peuvent suivre l'état sanitaire des plages en temps réel sur le site baignades.sante.gouv.fr.

Vous pouvez connaître en temps réel la qualité des eaux de votre lieu de vacances (eau de mer comme eau douce) en faisant une recherche très simple sur le site baignades.sante.gouv.fr du ministère des Solidarités et de la Santé. Après avoir sélectionné sur une liste déroulante le département, puis la commune, pour arriver au site qui vous intéresse, vous avez accès à une carte du lieu, aux résultats des derniers prélèvements et à l'historique des classements. Vous pouvez ensuite imprimer ou télécharger le « profil du site de baignade » qui présente un schéma de la plage concernée avec des informations utiles : les sources de pollution et les plans d'actions, le lieu du contrôle, l'emplacement du poste de secours et des toilettes, le lieu d'affichage des informations, la zone de stationnement...

Ce site vous permet également de découvrir comment sont effectués les contrôles, vous informe sur la réglementation, vous propose des recommandations pour profiter pleinement de la baignade en évitant les désagréments, vous informe sur les risques d'une baignade dans une eau qui n'est pas de bonne qualité et sur les moyens de les éviter.

Selon les critères fixés par la directive européenne 2006/7/CE, 4 classes de qualité peuvent être attribuées à l'eau de baignade, en fonction des résultats des analyses obtenues pendant les 4 dernières saisons et selon une méthode statistique, avec des limites de qualité différentes entre les eaux douces et les eaux de mer.

  • A : eau de bonne qualité
  • B : eau de qualité moyenne
  • C : eau pouvant être momentanément polluée
  • D : eau de mauvaise qualité

La période de suivi des sites de baignade couvre la saison balnéaire mais elle peut varier selon les départements en raison de conditions climatiques différentes. Le suivi s'étend pour la France métropolitaine du 15 juin au 15 septembre en général et peut être plus court pour les baignades en eaux douces. Il est effectué toute l'année dans les départements d'outre-mer.

Les analyses sont effectuées par les Agences régionales de santé (ARS). La réglementation prévoit la réalisation d'un prélèvement pour contrôle bactériologique entre 10 et 20 jours avant l'ouverture de la saison, puis selon une fréquence minimale bimensuelle. Lorsqu'au cours des 2 années précédentes la qualité des eaux de baignade est demeurée conforme aux normes définies par la réglementation, le nombre de prélèvements peut être réduit sans toutefois être inférieur à 1 par mois.

Le contrôle sanitaire inclut également une surveillance visuelle destinée à détecter la présence de résidus goudronneux, de verre, de plastique ou d'autres déchets.

Les résultats des analyses du contrôle sanitaire sont affichés à proximité des plages par les personnes responsables des eaux de baignade (maire ou gestionnaire privé).

  À savoir :

Durant la saison balnéaire 2017, 3 379 sites de baignades en métropole et en outre-mer (1 314 en eau douce et 2 065 en eau de mer) ont fait l'objet de 34 441 prélèvements d'échantillons d'eau représentant plus de 68 000 analyses microbiologiques.

On constate un bon niveau général de qualité des eaux pour 2017 avec 90,9 % des sites de baignade classés de bonne qualité. Ces résultats sont stables par rapport aux années 2016 et 2015 (91 %).

Et aussi

Dossiers d'actualité

Publicité

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction