En brefLa question de la semaine

Prélèvement à la source : comment ça se passe si c'est mon premier emploi ?

Publié le 27 août 2018 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © M.studio - Fotolia.com

La question : « Je viens de terminer mes études. Je n'ai encore jamais déclaré de revenus mais je vais bientôt commencer à travailler. Comment sera calculé mon 1er impôt ? »

La réponse de service-public : « Votre employeur appliquera un taux non personnalisé correspondant à la rémunération qu'il vous verse. Ce taux est celui applicable à un célibataire sans enfant, selon le barème fixé par la loi. »

Puisque vous n'avez pas déclaré de revenus en 2018, le fisc ne pourra pas calculer votre taux personnalisé de prélèvement à la source. C'est donc un taux non personnalisé qui vous sera appliqué, correspondant à celui d'un célibataire sans enfant, qui variera en fonction du montant de vos revenus. Jusqu'à un salaire mensuel imposable de 1 367 € par mois, le taux sera nul en métropole (un abattement supplémentaire de 30 % ou 40 % étant applicable pour les DOM, soit un taux nul pour un revenu mensuel imposable pouvant aller jusqu'à 1 679 €).

Si vous souhaitez que votre taux soit personnalisé et corresponde à la situation réelle de votre foyer fiscal (situation familiale, autres revenus...), vous pourrez vous rapprocher de votre service des impôts des particuliers au dernier trimestre 2018 afin de solliciter la création d'un taux personnalisé sur la base de votre situation réelle. Ce taux pourra ainsi être appliqué dès janvier 2019.

Et aussi

Publicité

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction