Projet de loi de finances (PLF) 2019 : ce qui est prévu pour les particuliers

Publié le 25 septembre 2018 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © magele-picture - Fotolia.com

Un gros cube Budget 2019 ainsi que 6 autres cubes représentant des symboles sur le thème de l'argent et pièces de monnaie empilées sous les 7 cubes

Prélèvement à la source, fiscalité écologique... Le projet de loi de finances (PLF) pour 2019 a été présenté au Conseil des ministres du lundi 24 septembre 2018 par le ministre de l'Économie et des Finances et le ministre de l'Action et des Comptes publics.

Le PLF 2019 prévoit notamment pour les particuliers :

  • dans le cadre de l'entrée en vigueur du prélèvement à la source, la mise en place d'une avance destinée aux bénéficiaires de crédits et de réductions d'impôt ;
  • la confirmation du décalage d'un an de l'entrée en vigueur du prélèvement à la source pour les particuliers employeurs, les employés à domicile devant par contre régler un acompte de septembre à décembre 2019 dont le montant sera calculé sur la base des revenus 2018 déclarés au printemps 2019 ;
  • la suppression de la deuxième tranche de la taxe d'habitation pour 80 % des contribuables ;
  • l'exonération de cotisations sociales sur les heures supplémentaires ;
  • la prolongation du crédit d'impôt transition énergétique (Cite) et de l'éco-prêt à taux zéro ;
  • le passage du chèque énergie à 200 € en 2019 ;
  • la poursuite de la prime à la conversion pour les véhicules les plus polluants ;
  • la hausse de la fiscalité sur les carburants.

Et aussi

À la une

Dossiers d'actualité

Publicité

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction