Taxe foncière : paiement jusqu'au 20 octobre en ligne

Publié le 18 octobre 2018 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © tunedin - Fotolia.com

Les contribuables propriétaires ou usufruitiers d'un bien immobilier (maison, appartement...) au 1er janvier 2018 ont jusqu'au samedi 20 octobre 2018 (minuit) pour procéder au télépaiement de leur taxe foncière.

Quels moyens de paiement ?

Jusqu'à 1 000 €, les contribuables ont la possibilité de payer leur impôt par tout moyen :

  • en ligne ;
  • prélèvement à l'échéance ;
  • mensualisation ;
  • titre interbancaire de paiement ;
  • virement ;
  • chèque ;
  • espèces dans la limite de 300 €.

  Attention :

Lorsque le montant de l'impôt dépasse 1 000 €, les contribuables doivent payer directement en ligne ou par prélèvements automatiques (prélèvement à l'échéance ou mensualisation).

En cas de télépaiement (paiement en ligne)

S’il s’agit d’un premier paiement en ligne sur www.impots.gouv.fr , il est nécessaire de se munir de son avis d’impôt et de ses références bancaires.

Il est également possible de payer l’impôt par le biais d’un smartphone ou d'une tablette, l’avis d’impôt reçu comportant un flashcode en bas à gauche de la première page. L’application « impots.gouv » permet de payer par un simple flash du code imprimé sur l’avis.

  Rappel :

En cas de télépaiement, les sommes sont prélevées à partir du 25 octobre 2018.

Exonérations

Pour certaines propriétés, il existe des exonérations (permanentes ou temporaires). Il est possible de bénéficier également d'exonération de taxe foncière sous certaines conditions (liées notamment aux revenus).

Et aussi

Dossiers d'actualité

Publicité

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction