En brefChikungunya, dengue, zika...

Moustiques : de nouveaux départements menacés

Publié le 04 décembre 2018 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © Umard - Fotolia

Photo de moustique

Un arrêté paru au Journal officiel le 30 novembre 2018 élargit la liste des départements où les moustiques constituent une menace pour la santé publique.

Les nouveaux départements concernés sont :

Charente-Maritime

Nièvre

Seine-et-Marne

Côte-d'Or

Puy-de-Dôme

Essonne

Loire

Paris

Seine-Saint-Denis

Ils viennent compléter la liste jusque-là en vigueur :

Ain

Corrèze

Landes

Rhône

Aisne

Dordogne

Lot

Saône-et-Loire

Alpes-de-Haute-Provence

Drôme

Lot-et-Garonne

Savoie

Hautes-Alpes

Gard

Lozère

Tarn

Alpes-Maritimes

Haute-Garonne

Maine-et-Loire

Tarn-et-Garonne

Ardèche

Gers

Pyrénées-Atlantiques

Var

Ariège

Gironde

Hautes-Pyrénées

Vaucluse

Aude

Hérault

Pyrénées-Orientales

Vendée

Aveyron

Indre

Bas-Rhin

Hauts-de-Seine

Bouches-du-Rhône

Isère

Haut-Rhin

Val-de-Marne

Les moustiques peuvent se déplacer rapidement au moyen des transports routiers ou ferroviaires ainsi que dans les bagages et les vêtements des personnes lors de leurs déplacements, notamment à l'occasion des vacances.

Parmi les gestes à connaître, il est recommandé en particulier :

  • d'éliminer les endroits où l'eau peut stagner ;
  • de changer l'eau des plantes et des fleurs une fois par semaine et si possible supprimer les soucoupes des pots de fleurs ;
  • de vérifier le bon écoulement des eaux de pluie et des eaux usées et nettoyer régulièrement gouttières, regards, caniveaux et drainage ;
  • de couvrir les réservoirs d'eau avec un voile moustiquaire ou un tissu ;
  • de traiter l'eau des piscines (eau de javel ou galet de chlore...) ;
  • de débroussailler les herbes hautes et les haies et de ramasser les fruits tombés.

  À savoir :

Le moustique Aedes albopictus (communément appelé « moustique tigre ») peut véhiculer des virus comme ceux du chikungunya, de la dengue, du zika, de la fièvre du Nil occidental (West Nile virus), de la fièvre jaune ou encore du paludisme. Il est notamment présent dans les départements français de l'Océan indien où il a provoqué une très importante épidémie de chikungunya en 2006. Sa première installation en métropole a été constatée en 2004 à Menton.

Et aussi

À la une

Dossiers d'actualité

Publicité

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction