En brefMinima sociaux

Prime d'activité : revalorisation exceptionnelle de la bonification individuelle

Publié le 04 février 2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © Frédéric Massard - Fotolia.com

Une revalorisation exceptionnelle de la bonification individuelle de la prime d'activité est prise en compte dans les versements mensuels effectués à compter de février 2019. C'est ce que prévoit un décret du 21 décembre 2018 relatif à la revalorisation exceptionnelle de la prime d'activité.

Le montant maximum de la bonification individuelle de la prime d'activité est revalorisé de 90 €. Versée au titre de chaque membre du foyer bénéficiaire dont les revenus professionnels sont supérieurs à 591,77 € (59 fois le Smic horaire), cette bonification est une fonction croissante de ces revenus jusqu'à un Smic. Au-delà, le montant de la bonification reste constant. En prenant en compte l'augmentation du Smic qui est entrée en vigueur le 1er janvier 2019, cette revalorisation exceptionnelle de la bonification individuelle de la prime d'activité doit permettre d'atteindre une augmentation de 100 € pour les bénéficiaires rémunérés au Smic.

  À noter : Par ailleurs, la prime d'activité est élargie à de nouvelles personnes. À titre d'exemple, pour une personne seule sans enfant, il est désormais possible de bénéficier de cette prime en ayant jusqu'à 1 787 € de revenus nets (contre 1 565 € auparavant). Pour en savoir plus sur la possibilité d'être éligible à cette aide, retrouvez le simulateur en ligne de la Caf sur la prime d'activité .

  Rappel : La prime d'activité qui a remplacé le RSA activité et la prime pour l'emploi est destinée à compléter les revenus d'activité des personnes à revenus modestes exerçant une activité professionnelle (salariée ou non). Elle est versée mensuellement par la Caf ou la CMSA de votre département, à terme échu (ainsi, la prime d'activité du mois de janvier est versée en février).

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction