E-administration : les nouveautésVoitures et deux-roues

Histovec, un site web pour connaître l'historique d'un véhicule d'occasion avant de l'acheter

Publié le 23 janvier 2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © Richard Villalon - Adobe Stock.com

Marché conclu pour l'achat d'un véhicule, poignée de main

Vous projetez d'acheter une voiture ou un deux-roues d'occasion et vous voudriez en savoir plus sur le véhicule qui vous intéresse ? Avant de vous décider à l'achat, vous pouvez consulter le nouveau site web Histovec, proposé par le ministère de l'Intérieur. Il vous permet d'accéder à des informations fiables sur l'historique du véhicule d'occasion vous intéressant.

Pour cela, vous devez demander au vendeur de partager l'historique de son véhicule par le biais du site HistoVec .

Ce service gratuit et officiel permet en effet à la fois aux vendeurs et aux futurs acheteurs de partager un certain nombre d'informations sur le véhicule :

  • date de première mise en circulation ;
  • changements successifs de propriétaires ;
  • sinistres éventuels ;
  • situation administrative du véhicule (gage, opposition, vol) ;
  • caractéristiques techniques du véhicule (marque, couleur, cylindrée, CV, niveau sonore, critère de pollution...).

  À noter :

Le site Histovec devrait être enrichi au cours du premier trimestre 2019 de nouvelles données concernant notamment le contrôle technique.

Et aussi

E-administration : les nouveautés

Dossiers d'actualité

Publicité

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction