E-administration : les nouveautésExpérimentation

Justif'Adresse : un dispositif pour éviter de fournir un justificatif de domicile

Publié le 24 mai 2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © pixarno - AdobeStock

Nom de rue

Vous réalisez une démarche en ligne pour une carte nationale d'identité, un passeport, un certificat d'immatriculation ou encore un permis de conduire et vous habitez les départements de l'Aube (10), du Nord (59), des Yvelines (78) et du Val-d'Oise (95) ? L'Agence nationale des titres sécurisés (ANTS) vous propose d'utiliser « Justif'Adresse », un nouveau dispositif expérimental qui permet de vérifier automatiquement les adresses saisies et ne plus avoir à fournir de justificatif de domicile.

Pour cela, « Justif'Adresse » effectue une comparaison automatisée de l'adresse déclarée par les usagers et de l'adresse que les usagers ont donné à un fournisseur de bien ou de service (énergie, télécoms...).

À ce jour, les fournisseurs qui peuvent être choisis par les usagers de ces départements sont :

  • Direct Energie ;
  • EDF ;
  • Engie ;
  • Gaz Tarif Réglementé.

En acceptant d'utiliser ce service, les usagers peuvent donc être dispensés de fournir un justificatif de domicile.

  À savoir : Cette mesure fait suite à l'article 44 de la loi du 10 août 2018 pour un État au service d'une société de confiance.

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction