En brefAide familial

Jeune au pair et famille d'accueil : engagements et obligations

Publié le 14 mars 2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © Antonioguillem - Adobe Stock.com

Jeune fille au pair jouant avec une petite fille à emboîter des cubes

Informations sur le jeune étranger au pair et sur la famille d'accueil, précisions sur le logement, organisation des activités et des tâches effectuées par le jeune, argent de poche... Un arrêté publié au Journal officiel du 5 mars 2019 fixe le modèle de convention conclue entre le jeune au pair et sa famille d'accueil.

Cette convention à compléter et signer mentionne des éléments sur :

  • le jeune au pair (nom, prénoms, sexe, date de naissance, nationalité...) et la famille d'accueil (parents, composition de la famille) ;
  • le logement (appartement, maison, nombre de pièces, surface de la chambre individuelle pour le jeune, salle de bain individuelle ou partagée) ;
  • l'organisation des activités et des tâches du jeune (travaux ménagers liés à la vie quotidienne d'enfants de plus de 3 ans, nombre d'heures de travail par semaine, nombre de jours de repos par semaine, montant de l'argent de poche versé chaque mois et jour de versement, enseignement suivi...) ;
  • la durée de la convention et les modalités de rupture anticipée ;
  • les engagements et les obligations des signataires (ne posséder aucun lien de parenté avec le jeune, parler en français, nourrir et loger le jeune, laisser au jeune la possibilité d'assister à des cours...).

Une fois signée par les parties, l'étranger qui sollicite une carte de séjour temporaire portant la mention « jeune au pair » doit présenter cette convention à l'appui de sa demande.

  À savoir :

L'arrêté précise également que la somme minimale versée chaque mois en argent de poche au jeune au pair s'élève à 320 €.

Et aussi

Dossiers d'actualité

Publicité

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction