E-administration : les nouveautésTéléprocédure

Télérecours citoyens : une application pour saisir en ligne le juge administratif

Publié le 27 mars 2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © kkolosov - Adobe Stock.com

Femme sur son ordinateur portable.

Aides sociales, permis de construire, environnement, libertés publiques... les actes de l'administration peuvent être contestés devant un juge administratif. Et c'est pour vous permettre de saisir en quelques clics les juridictions administratives (tribunal administratif, cour administrative d'appel, Conseil d'État) que le Conseil d'État vous propose sur internet sa nouvelle application intitulée « Télérecours citoyens ».

Après avoir créé votre compte personnel sur le site web www.telerecours.fr , vous pouvez, de manière dématérialisée, 24 heures sur 24 et 7 jours sur  7 :

  • déposer une requête dès lors qu'elle ne nécessite pas d'avocat ;
  • télécharger les pièces de la partie adverse ;
  • suivre en temps réel l'avancement de votre dossier.

Il est néanmoins toujours possible de déposer vos recours par voie postale (de préférence en recommandé avec accusé de réception) ou à l'accueil de votre juridiction.

  Rappel :

La justice administrative, c'est :

  • 42 tribunaux administratifs (210 000 affaires par an) ;
  • 8 cours administratives d'appel (30 000 affaires par an) :
  • et le Conseil d'État (10 000 affaires par an).

Et aussi

Publicité

Aller sur la page des ouvrages Collection Doc en poche

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction