En brefLa question de la semaine

Doit-on faire une déclaration de revenus en 2019 malgré le prélèvement à la source ?

Publié le 15 avril 2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © M.studio - Fotolia.com

La question : « J'ai appris que je devais encore déclarer mes revenus cette année bien que l'on soit passé au prélèvement à la source. Pouvez-vous m'expliquer pourquoi ? »

La réponse de Service-public.fr : « En effet, vous devez faire une déclaration en 2019 afin de permettre à l'administration fiscale d'actualiser votre taux de prélèvement, de calculer l'impôt que vous devrez payer si vous avez eu des revenus exceptionnels en 2018, et de prendre en compte vos éventuels réductions et crédits d'impôts. »

La déclaration est donc encore obligatoire en 2019.

Cela s'applique également aux personnes non imposables car elle est indispensable pour pouvoir bénéficier de certaines prestations, comme le dégrèvement de la taxe d'habitation ou le chèque énergie.

Pourquoi faire une déclaration de revenus ?

La déclaration permet :

  • de faire le bilan de l'ensemble des revenus de 2018 du foyer fiscal (les revenus non exceptionnels, qui ne seront pas imposés, et les revenus exceptionnels qui le seront) ainsi que des dépenses ouvrant droit à réduction ou crédit d'impôt (les montants indiqués servent notamment à déterminer l'acompte de 60 % qui sera versé dès le mois de janvier 2020) ;
  • d'actualiser votre taux de prélèvement à la source applicable à compter de septembre 2019 (sauf si vous avez déclaré depuis le début de l'année un changement de situation de famille ou signalé une baisse de vos revenus 2019, auquel cas votre taux reste applicable tout au long de l'année).

Vous pouvez à cette occasion :

  • valider, compléter ou rectifier les informations relatives à votre état civil, déclarer ou confirmer un changement de situation de famille en 2018 (mariage, Pacs, divorce, séparation ou décès de conjoint) ;
  • compléter ou modifier vos coordonnées bancaires si vous faites la déclaration en ligne ;
  • compléter les nom, prénom, date et lieu de naissance de vos enfants mineurs de plus de 15 ans. Ces informations serviront à leur attribuer un numéro fiscal pour préparer leur entrée dans le monde du travail et les faire bénéficier, dès leurs premiers revenus, de la personnalisation du prélèvement à la source ;
  • obtenir un avis d'impôt sur le revenu (pièce justificative nécessaire dans certaines démarches administratives) entre fin juillet et début septembre 2019.

Jusqu'à quand faire sa déclaration ?

La date limite pour transmettre votre déclaration papier est fixée au jeudi 16 mai 2019 (minuit).

Le service de déclaration en ligne fermera quant à lui selon un calendrier dépendant de votre département.

La déclaration en ligne est vivement encouragée. Les contribuables dont la résidence principale n'est pas connectée à internet ou qui sont dans l'incapacité d'effectuer cette démarche pourront continuer à utiliser le papier, en signalant leur situation à l'administration.

  À savoir :

L'administration fiscale pourrait rendre facultative dès l'an prochain cette déclaration annuelle pour les contribuables dont les revenus ne changent pas d'une année sur l'autre (près de 8 millions de foyers). La déclaration resterait en revanche nécessaire pour les travailleurs indépendants (qui versent un acompte à l'administration calculé en fonction de leurs revenus des mois précédents) et pour les contribuables bénéficiant de crédits ou réductions d'impôts.

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction