En brefEngins de déplacement personnels (EDP)

Trottinettes électriques, monoroues, gyropodes, hoverboard : ce qui va changer

Publié le 09 mai 2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © bortnikau - AdobeStock

Homme sur trottinette électrique.

Trottinettes électriques, monoroues, gyropodes, hoverboards... Une réglementation spécifique concernant les engins de déplacement personnels (EDP) motorisés devrait voir le jour d'ici septembre 2019 (sous réserve notamment de la publication prochaine d'un décret). C'est ce que vient en effet d'annoncer le ministère de l'Intérieur.

Cette réglementation créera des dispositions nouvelles dans le code de la route reconnaissant les EDP motorisés comme une nouvelle catégorie d'engins et en définissant leurs équipements et leurs règles de circulation ainsi que les éventuelles obligations d'équipements de leurs utilisateurs.

Les conducteur d'EDP motorisés devront être âgés d'au moins 8 ans. Le port du casque sera obligatoire pour les moins de 12 ans.

La vitesse maximale autorisée sera de 25 km/h.

Les EDP motorisés ne pourront pas circuler sur le trottoir (leur conduite s'effectuera à la main sans faire usage du moteur en cas de circulation sur les trottoirs).

En agglomération, ils auront obligation de circuler sur les pistes et bandes cyclables lorsqu'il y en a (à défaut, ils pourront circuler sur les routes dont la vitesse maximale autorisée est inférieure ou égale à 50 km/h).

Par ailleurs, sur un EDP motorisé, il sera interdit :

  • de transporter un passager ;
  • de porter à l'oreille des écouteurs ou tout appareil susceptible d'émettre du son.

De nuit (ou de jour par visibilité insuffisante), et même en agglomération, il faudra porter un vêtement ou équipement rétro-réfléchissant (gilet, brassard...), les EDP devant également être équipés de feux avant et arrière, de dispositifs rétro-réfléchissants, de frein et d'un avertisseur sonore.

Quant au stationnement sur un trottoir, il ne sera possible que s'ils ne gênent pas la circulation des piétons (la loi mobilités devant permettre aux maires d'édicter des règles plus précises de leur choix).

  Rappel :

À ce jour, les EDP motorisés n'appartiennent à aucune catégorie du code de la route. Leur circulation dans l'espace public n'étant donc actuellement ni autorisée ni réglementée, leur usage est en principe limité aux espaces privés ou fermés à la circulation.

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction