En brefVoyages en train

SNCF : quelles nouvelles cartes de réduction ?

Publié le 16 mai 2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © rochagneux - AdobeStock

Circulation d'un TGV en pleine campagne

Jeunes, familles, seniors... Depuis le 9 mai 2019, la SNCF propose de nouvelles cartes de réduction pour différents publics voyageant en train (TGV Inoui, Intercités et TER).

Pour les personnes effectuant au moins 1 aller/retour en train par an, la SNCF propose, au tarif de 49 €/an, différents types de cartes « Avantage » :

  • carte « Avantage Jeune » pour les 12-27 ans (- 30 % en France et en Europe, y compris sur les billets Prem's) ;
  • carte « Avantage Week-end » pour les 27-59 ans (- 30 % pour vous et votre accompagnant sur vos allers-retours du week-end) ;
  • carte « Avantage Famille » pour les 27-59 ans (- 30 % pour vous et votre accompagnant et - 60 % jusqu'à 3 enfants accompagnants) ;
  • carte « Avantage Senior » pour les 60 ans et + (- 30 % en France et en Europe tous les jours de la semaine).

Pour les personnes effectuant au moins 4 allers/retours par an, la SNCF propose sur les TGV classiques et les Intercités sa carte « Liberté » au tarif de 399 €/an en remplacement des abonnements « Fréquence », cette nouvelle carte offrant des réductions pour le titulaire de la carte et - 50 % pour les enfants de 4-11 ans qui vous accompagnent (jusqu'à 3).

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction