En brefMorphing

Applications de retouche photo et données personnelles : le point avec la Cnil

Publié le 29 juillet 2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © olly - Adobe Stock

Photos de gens

Vous utilisez peut-être des applications de retouche photo pour vous rajeunir, vous vieillir ou encore tester un effet esthétique à partir de l'une de vos photos ? Mais que faut-il savoir sur ces applications en matière de respect de vos données personnelles notamment avant de les télécharger ? Les réponses avec la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil).

Avant tout téléchargement, la Cnil recommande :

  • de passer par un site marchand officiel proposant ce type d'applications ;
  • et de vérifier les éventuelles contreparties concernant l'utilisation de vos données personnelles.

En effet, rappelle la Cnil, vous devez être en mesure de savoir si vos photos sont conservées dans l'Union européenne ou hors UE, si elles sont communiquées à des partenaires commerciaux, si elles sont réutilisées à des fins publicitaires et s'il existe des moyens d'exercer vos droits RGPD (droit d'accès, opposition, suppression...).

Au moment de l'utilisation de l'application, il est également conseillé de vérifier les permissions demandées par l'application pour accéder à votre appareil photo et à vos albums photos.

Concernant l'utilisation des photos, la Cnil souligne aussi l'importance :

  • de prendre en compte l'avis de vos proches présents sur vos photos avant toute éventuelle utilisation ;
  • de garder à l'esprit que les photos partagées peuvent contenir des métadonnées (géolocalisation, heure de prise de la photo, information sur l'appareil utilisé).

  À noter :

Même lorsque vous n'êtes plus sur l'application, vous devez aussi savoir qu'elle peut continuer à fonctionner en tâche de fond et collecter certaines de vos données.

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction