E-administration : les nouveautésLoisirs nautiques

Bateaux de plaisance : du nouveau concernant la carte de circulation

Publié le 12 août 2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © tarasov_vl - AdobeStock

Homme conduisant un bateau sur un fleuve

Vous venez d'acquérir un bateau de plaisance pour naviguer dans les eaux intérieures (rivières, lacs, canaux). Depuis le 5 août 2019, la carte de circulation ainsi que le certificat international de bateau de plaisance de navigation intérieure vous sont transmis électroniquement. C'est ce que précise un arrêté paru au Journal officiel du 11 août 2019.

À la suite de leur inscription, une carte de circulation (titre de navigation) est délivrée à tous les bateaux d'une longueur de 5 à 20 mètres et dont le déplacement (produit de la longueur, de la largeur et du tirant d'eau) est inférieur à 100 mètres cubes, ou d'une longueur inférieure ou égale à 5 mètres avec une puissance propulsive réelle égale ou supérieure à 4,5 kilowatts.

Les modèles de cette carte de circulation de bateau de plaisance en eaux intérieures et du certificat international de bateau de plaisance de navigation intérieure ont changé et sont dorénavant dématérialisés et transmis électroniquement au plaisancier.

  À savoir : Les cartes de circulation et les certificats délivrés selon les modèles antérieurs sont toujours valables.

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction