Indices et tauxLocation

Loyers 48 : quelle augmentation depuis le 1er juillet 2019 ?

Publié le 24 septembre 2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © Alexander Demyanenko - AdobeStock

Toits de Paris.

Depuis le 1er juillet 2019, le montant du loyer des logements soumis à la loi de 1948 peut être augmenté de 1,70 % maximum. C'est ce que précise un décret publié au Journal officiel du 19 septembre 2019.

L'augmentation des loyers intervient chaque année et concerne les locaux d'habitation de catégories :

  • II A, II B, II C (construction d'assez bonne qualité qui dispose généralement de 4 pièces principales maximum, 1 WC particulier et 1  salle de bains) ;
  • III A et III B (construction disposant de peu de confort).

Il est par contre interdit d'augmenter les loyers des logements classés en catégories IV (construction en mauvais état ou dépourvu de tout équipement).

  Rappel : Les logements soumis à la loi de 1948 sont situés sur certaines communes de plus de 10 000 habitants (ou limitrophes). Toutefois, seuls les locataires entrés dans ces logements avant le 23 décembre 1986 peuvent continuer de bénéficier du régime de la loi de 1948.

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction