La question de la semaine

A-t-on le droit de manger au volant ?

Publié le 10 décembre 2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © amorn - Adobe Stock.com

Personne au volant de sa voiture entrain de manger

La question : J'ai pris l'habitude de prendre mon petit-déjeuner en conduisant afin de gagner du temps pour aller au travail. Une amie m'a dit que c'était interdit et que je pouvais être verbalisée. Est-ce vrai ?

La réponse de Service-public : Non, le code de la route n'interdit pas particulièrement de manger au volant. Cependant, cela ne doit pas vous empêcher d'exécuter les manœuvres dans de bonnes conditions.

En effet, si ce n'est pas interdit, le fait de manger en conduisant peut entraîner un défaut de maîtrise du véhicule. L'article R. 412-6 du code de la route prévoyant notamment que  « tout conducteur doit se tenir constamment en état et en position d'exécuter commodément et sans délai toutes les manœuvres qui lui incombent », les forces de police ou de gendarmerie peuvent être amenées, si elles constataient un comportement dangereux, à vous sanctionner d'une amende forfaitaire de 35 € (contravention de 2e classe).

  À savoir : Il en est de même pour le fait de fouiller dans la boîte à gants ou de se maquiller. Mais attention, l'usage du téléphone au volant est strictement interdit et sanctionné d'une amende avec retrait de points.

Et aussi

À la une

Publicité

France 2020, les données clés

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction