Vie-publique.fr

Coronavirus et collecte des données personnelles au travail : ce que dit la CNIL

Publié le 10 mars 2020 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © ruslanshug - stock.adobe.com

Femme avec un masque tenant un thermomètre dans la main

Dans le contexte lié à la propagation du coronavirus (COVID-19), salariés et employeurs s'interrogent sur les données de santé qu'ils doivent fournir ou bien demander. La Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) fait le point sur la question.

La CNIL souligne que les données de santé sont des données protégées. Afin d'éviter d'éventuelles dérives, elle rappelle aux employeurs privés et publics ce qui leur est interdit et permis concernant l'utilisation des données personnelles de leurs salariés, agents ou visiteurs. (lire la suite de l'article de Vie-publique.fr ).

Et aussi

À la une

Publicité

France 2020, les données clés

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction