Épidémie Coronavirus (Covid-19)

Allocations chômage : les droits sont prolongés

Publié le 09 avril 2020 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © pole-emploi.fr

Logo pôle emploi

Dans le contexte de l'épidémie de Covid-19, les droits à l'allocation chômage (ARE, ASS...) sont prolongés pour les demandeurs d'emploi arrivant en fin de droit à partir du 12 mars 2020 et jusqu'à la fin du confinement. Cette disposition concerne aussi les saisonniers, intérimaires ou intermittents du spectacle. Quels bénéficiaires sont concernés ? Quelle démarche entreprendre ? Faut-il continuer à s'actualiser ? Service-public.fr vous explique.

Les droits sont allongés, chaque mois, jusqu'à la fin du confinement. Cet allongement est prévu au plus tard jusqu'au 31 juillet 2020. La date sera fixée par par arrêté du ministre chargé de l'Emploi afin d'être adaptée à la situation sanitaire et ses suites. C'est ce qu'indique une ordonnance parue au Journal officiel du 26 mars 2020 en application de la Loi d'urgence sanitaire.

Qui est concerné ?

Cet allongement exceptionnel des droits concerne les bénéficiaires :

  • de l'allocation de retour à l'emploi (ARE, c'est-à-dire l'ancienne allocation chômage) ;
  • de l'allocation de solidarité spécifique (ASS) ;
  • de l'allocation d'assurance à la charge des employeurs publics (fonctionnaires et contractuels de l'État, des collectivités locales...) ;
  • des allocations spécifiques versées aux intermittents du spectacle. Pour ces derniers, cela se traduira par un report de la « date anniversaire » à la fin de la période de confinement.

  À savoir : Si vous avez retravaillé pendant la période d'indemnisation, la durée de vos droits à l'allocation chômage sera rechargée à l'issue de la période de confinement.

Faut-il faire une démarche ?

Il n'y a aucune démarche particulière à faire de votre part pour bénéficier de l'allongement, qui se fera automatiquement. L'allongement sera effectif pour les paiements intervenant à compter de début avril. Cette indemnisation supplémentaire ne viendra pas réduire les éventuels droits à venir.

Faut-il continuer à actualiser sa situation ?

Il faut continuer à s'actualiser, comme d'habitude, avant le 15 avril, puis chaque mois pour que cet allongement de droit soit automatique. Mais il faut le faire à distance. Vous ne devez pas vous rendre en agence, la démarche doit se faire par internet sur le site de pole-emploi.fr ou, en cas de difficultés, par téléphone au 3949.

Suite à l'actualisation, une information sera envoyée par SMS avant l'envoi du paiement.

L'avis de paiement disponible sur l'espace personnel tiendra compte de cette mesure.

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction