Soins optiques

Renouvellement des lunettes et lentilles de contact par les orthoptistes : les conditions

Publié le 28 avril 2020 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © Flamingo Images - stock adobe.com

Essayage lunettes dans un magasin

Vous avez cassé ou perdu vos lunettes, vous devez remplacer d'urgence vos lentilles de contact et vous n'avez pas le temps de consulter votre ophtalmologue ? Un décret publié le 26 avril 2020 au Journal officiel précise les conditions selon lesquelles les orthoptistes sont autorisés à renouveler les prescriptions médicales initiales de verres correcteurs et de lentilles de contact.

Le décret vient compléter la loi relative à l'organisation et à la transformation du système de santé adoptée en 2019 qui a autorisé les orthoptistes à modifier, sous conditions et dans le cadre d'un renouvellement, les ordonnances des verres correcteurs et des lentilles.

Conditions de renouvellement des lentilles de contact

L'orthoptiste pourra renouveler ou adapter si nécessaire, après réalisation d'un examen de la réfraction (sauf opposition du médecin mentionnée expressément sur l'ordonnance et sauf pour certaines situations médicales), les corrections optiques des prescriptions médicales initiales de lentilles de contact oculaire :

  • Prescription datant de moins d'un an pour les patients âgés de moins de 16 ans ;
  • Prescription datant de moins de trois ans, pour les patients âgés de 16 ans et plus.

Conditions de renouvellement des verres correcteurs

L'orthoptiste pourra renouveler ou adapter si nécessaire, après réalisation d'un examen de la réfraction (sauf opposition du médecin mentionnée expressément sur l'ordonnance et sauf pour certaines situations médicales), les corrections optiques des prescriptions médicales initiales de verres correcteurs :

  • Prescription datant de moins d'un an pour les patients âgés de moins de 16 ans ;
  • Prescription datant de moins de cinq ans pour les patients âgés de 16 à 42 ans ;
  • Prescription datant de moins de trois ans pour les patients âgés de plus de 42 ans.

  À savoir : l'orthoptiste adaptant les prescriptions médicales initiales des verres correcteurs ou des lentilles de contact doit reporter sur l'ordonnance l'adaptation de correction qu'il réalise et indiquer ses nom, prénom, qualité et identifiant d'enregistrement. Il doit également dater et signer cette modification.

Une copie de l'ordonnance modifiée est conservée par l'orthoptiste jusqu'à l'expiration de sa validité et l'original est conservé par le patient.

Et aussi

À la une

Publicité

France 2020, les données clés

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction