Vaccination

Le calendrier vaccinal 2020

Publié le 26 mai 2020 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © BillionPhotos.com - stock.adobe.com

Fillette se faisant vacciner

Rappel des vaccinations obligatoires, extension du vaccin contre les infections à papillomavirus humains (HPV), suspension de l'obligation du vaccin contre la typhoïde pour certains professionnels... Le calendrier vaccinal 2020 vient d'être mis à jour par le ministère de la Santé et des Solidarités.

Le calendrier des vaccinations : de quoi s'agit-il ?

Le calendrier 2020 des vaccinations rassemble les recommandations applicables aux personnes résidant en France en fonction de leur âge et émet des recommandations vaccinales générales et des recommandations vaccinales particulières propres à des situations spécifiques (risques de complications, d'exposition ou de transmission).

Les obligations vaccinales dans les 18 premiers mois de l'enfant

Depuis le 1er janvier 2018, 11 vaccinations sont obligatoires dans les 18 premiers mois des enfants nés à compter de cette date. Il s'agit des vaccinations contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, l'haemophilius influenzae B (bactérie provoquant notamment des pneumopathies et des méningites), l'hépatite B, le méningocoque C (bactérie provoquant des méningites), le pneumocoque (bactérie provoquant notamment des pneumopathies et des méningites), la rougeole, les oreillons et la rubéole.

Les nouveautés

  • la vaccination contre les infections à papillomavirus humains (HPV) sera étendue aux garçons de 11 à 14 ans révolus avec un rattrapage vaccinal pour ceux âgés entre 15 et 19 ans révolus. Cette recommandation sera applicable au 1er janvier 2021 en raison de difficultés d'approvisionnement du vaccin annoncées par l'Organisation mondiale de la santé ;
  • la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière à Mayotte débutera dorénavant à l'automne avec les mêmes vaccins que ceux utilisés en métropole ;
  • la vaccination contre la typhoïde n'est plus obligatoire pour les professionnels de laboratoires de biologie médicale ;
  • de nouvelles recommandations pour les personnes au statut vaccinal inconnu, incomplet ou incomplètement inconnu et chez les migrants primo arrivants ont été ajoutées.

En cas de voyages et de séjours à l'étranger

Les recommandations vaccinales liées à des voyages et des séjours à l'étranger font l'objet d'un avis spécifique du Haut conseil de la santé publique (HCSP) qui ne sont pas incluses dans le calendrier des vaccinations, ces recommandations étant publiées dans le Hors-série du Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) du 19 mai 2020 .

  À noter : finalisé début mars, ce calendrier ne prend pas en compte la situation épidémiologique en lien avec l'épidémie de Covid-19 en France. Si des adaptations éventuelles de la stratégie vaccinale en lien avec cette épidémie sont identifiées, elles seront communiquées sur le site du ministère de la santé dans la rubrique Covid 19 .

Durant l'épidémie, les vaccinations obligatoires des jeunes enfants de moins de 2 ans doivent absolument être poursuivies en suivant le calendrier habituel des vaccinations.

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction