Plan de soutien à l'automobile

Bonus écologique et prime à la conversion en hausse à partir du 1er juin

Publié le 15 juin 2020 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © Petair - Adobe Stock.com

Recharge véhicule électrique

Vous voulez acheter ou louer une voiture ? Avez-vous pensé au bonus écologique et à la prime à la conversion ? Dans le cadre du Plan de soutien à l'automobile, présenté le 26 mai par le Président de la République, certaines mesures favorables aux véhicules propres entrent en vigueur le 1er juin 2020. Le point sur le décret du 30 mai 2020 concernant les aides à l'acquisition ou à la location des véhicules peu polluants.

Les nouveautés du bonus écologique de juin à décembre 2020

  • Son montant pour une voiture ou une camionnette passe de 6 000 € à 7 000 € si le taux de CO2 est inférieur ou égal à 20 g/km et si le prix du véhicule est inférieur ou égal à à 45 000 €.
  • Une nouvelle aide de 2 000 € peut être obtenue pour l'achat d'un véhicule hybride rechargeable (VHR) si son autonomie est supérieure à 50 km, son taux de CO2 compris entre 21 et 50 g/km et son prix inférieur ou égal à 50 000 €. Ce bonus concerne les particuliers comme les entreprises.

La prime à la conversion exceptionnelle de juin à décembre 2020

Cette prime est toujours attribuée pour l'achat d'un véhicule propre (neuf ou d'occasion) lors de la mise à la casse d'un véhicule ancien plus polluant. Les changements sont les suivants pour la période du 1er juin au 31 décembre 2020 inclus.  :

  • le plafond de revenus maximum pour en bénéficier est élargi : le seuil de revenu fiscal de référence passe de 13 489 € à 18 000 € par part ;
  • pour un revenu fiscal de référence par part inférieur à 18 000 €, son montant peut atteindre : 5 000 € si le véhicule acheté est électrique ou hybride rechargeable et 3 000 € s'il est à essence ou diesel ;
  • les véhicules classés Crit'air 3 (véhicules essence immatriculés avant 2006 et véhicules diesel immatriculés avant 2011 sont désormais concernés par la mise au rebut.

  Attention : Ces nouvelles règles s'appliquent du 1er juin au 31 décembre 2020 inclus et pour les 200 000 premières primes à la conversion. Lorsque ce niveau sera atteint, les précédents critères d'avant juin 2020 seront rétablis.

  À savoir : la prime à la conversion est cumulable avec le bonus écologique.

Exemple : pour une voiture électrique neuve, la prime à la conversion de 5 000 € peut être associée au bonus de 7 000 €, soit une aide totale de 12 000 €.

Autres dispositions à compter du 1er juin et sans limitation de durée

  • La prime à la conversion concerne désormais également la transformation d'un moteur thermique en un moteur électrique (« retrofit électrique »), sous certaines conditions, activité qui est autorisée depuis le 4 avril 2020.
  • Une surprime de 1 000 € maximum , financée à 50 % par l'État et les collectivités locales, est versée au bénéficiaire qui habite ou travaille dans une « zone à faible émission » pour l'achat d'un véhicule électrique ou hybride rechargeable.

  À savoir : le montant du bonus pour l'achat d'un vélo à assistance électrique est identique au montant de l'aide attribuée par la collectivité territoriale ou le groupement de collectivités territoriales, dans la limite de 200 €. Ce bonus peu être cumulé avec une aide locale.

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction