Épidémie de Coronavirus (Covid-19)

Où est-il possible de partir en vacances cet été ?

Publié le 29 juin 2020 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © alphaspirit - AdobeStock

Voiture chargée pour un départ en vacances

Après de longues semaines de confinement, vous aspirez à prendre des vacances en France ou ailleurs. Mais où partir ? Quelles frontières sont ouvertes ? Une quarantaine est-elle obligatoire dans tel pays ? Les campings sont-ils ouverts dans tel autre ? Comment obtenir les informations qui vous aideront à planifier vos déplacements en toute confiance et à rester en sécurité pendant votre séjour ? Les réponses avec Service-public.fr.

En France métropolitaine

Il est possible de voyager et de résider sur l'ensemble du territoire métropolitain, sans condition de distance ni attestation.

Les transports en commun restent soumis à certaines obligations : la réservation sur les TGV, les trains régionaux et inter-cités est obligatoire, tout comme le port du masque.

Par ailleurs, le nombre de voyageurs dans les bus, cars, ou bateaux pouvant être réduit en raison des consignes sanitaires, il faut réserver bien en amont pour être sûr d'avoir une place.

Le port du masque est obligatoire en cas de covoiturage.

En Outre-mer

Vous pouvez vous rendre en Outre-mer sans attestation de déplacement pour motifs impérieux. La situation sanitaire est différente selon les territoires et des ajustements sont prévus au cours de l'été. Un communiqué du ministère annonce qu'au plus tard le 10 juillet 2020 :

  • un test de détection du Covid-19 sera obligatoire avant toute arrivée en Outre-mer ;
  • il n'y aura plus quatorzaines imposées à l'arrivée.

Dans l'Union européenne

Il est possible de voyager au sein de l'Union européenne. Pour vous y aider, la Commission européenne a lancé Re-open EU , un site internet et une application qui fournissent en plusieurs langues des informations en temps réel sur les frontières, les moyens de transport et les modalités de circulation, les services touristiques disponibles, les mesures de santé publique et de sécurité (obligation ou non d'être soumis à une quarantaine, de disposer d'un certificat médical, de porter un masque dans les lieux publics...) dans les 27 pays de l'UE.

  À savoir : 

  • Les restrictions de déplacement entre la France et le Royaume-Uni sont levées depuis le 15 juin 2020, l'attestation de déplacement international dérogatoire n'est donc plus exigée. Cependant, une mesure de quarantaine de 14 jours demeure : elle est volontaire pour la France et obligatoire pour le Royaume-Uni. Vous trouverez le détail des modalités sur le site internet du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères .
  • Avec la fin de l'état d'alerte en Espagne le 21 juin 2020, les restrictions à l'entrée et les mises en quarantaine sont levées pour les voyageurs venant de France. De manière réciproque, la France n'applique plus aucune restriction d'entrée ni de quarantaine pour les voyageurs venant d'Espagne.

Hors de l'Union européenne

Vous pouvez voyager en dehors de l'Union européenne à compter du 1er juillet 2020, mais seulement dans les pays où l‘épidémie est maîtrisée. La page Conseils aux Voyageurs du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères vous informe notamment sur les éventuelles mesures de quatorzaines dans le pays de destination ou au retour en France.

Et les croisières ?

Les croisières fluviales reprennent le 11 juillet 2020. Les croisières maritimes restent quant à elles interdites jusqu'à la fin de l'été. Cependant, les croisières en mer entre ports européens pourraient reprendre avec une jauge de passagers maximale, en concertation avec les partenaires européens, il faut vous renseigner auprès des compagnies organisatrices.

  À noter : Le virus circule toujours : il est donc important de conserver les mesures barrières.

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction