Épidémie Coronavirus (Covid-19)

Test de dépistage : quelles sont les personnes prioritaires ?

Publié le 15 septembre 2020 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © GDM photo and video - stock.adobe.com

Personne portant un masque dans une file d'attente

Un renforcement de la stratégie de dépistage a été mis en place depuis le 11 septembre 2020 : peuvent être testées en priorité les personnes ayant des symptômes, les cas contacts et les personnels soignants ou assimilés. Des plages horaires spécifiques leur sont dédiées dans les laboratoires et les résultats sont disponibles plus rapidement.

Les tests permettent d'identifier les personnes malades et mieux les prendre en charge, de casser les chaînes de transmission du virus et de mieux contrôler l'évolution de l'épidémie. Cependant, les délais d'attente pour procéder à un dépistage et pour obtenir les résultats sont actuellement très importants.

Ainsi, afin que la lutte soit plus efficace, il a été décidé de renforcer les circuits dédiés de dépistage pour les personnes jugées prioritaires : les personnes symptomatiques, celles entrées en contact rapproché avec un porteur ainsi que les personnels soignants ou assimilés qui travaillent en hôpital, dans un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) ou à domicile.

Des tentes de dépistage, qui leur sont également réservées, doivent être installées là où il y a des besoins, notamment dans les grandes villes.

Par ailleurs, les effectifs dédiés au traçage du virus dans la population vont être augmentés de 2 000 agents recrutés au sein de l'Assurance Maladie et dans les Agences Régionales de Santé (ARS).

  À savoir : Pour les personnes testées positives et celles avec lesquelles elles ont été en contact, la durée d'isolement est ramenée à 7 jours : c'est la durée pendant laquelle il y a un véritable risque de contagion.

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction