Épidémie de Coronavirus (Covid-19)

Étudiants en soins infirmiers : versement d'une indemnité exceptionnelle de stage

Publié le 20 novembre 2020 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © dissx - AdobeStock

Jeune étudiante infirmière

Les étudiants en soins infirmiers de 2e et 3e années mobilisés en renfort dans les établissements de santé et médico-sociaux pour lutter contre l'épidémie de Covid-19 vont bénéficier d'une majoration exceptionnelle de leurs indemnités de stage durant la période d'état d'urgence sanitaire. Cette décision a été validée par un décret paru au Journal officiel le 10 novembre 2020.

Afin de valoriser l'engagement des étudiants en soins infirmiers de 2e et 3e années auprès des équipes médicales dans la gestion de la crise épidémique, les ministères des Solidarités et de la Santé et de l'Enseignement supérieur et de la Recherche mettent en place une indemnité de stage supplémentaire exceptionnelle.

L'attribution de cette majoration est décidée par le directeur général de l'Agence régionale de santé (ARS) lorsque la situation d'urgence sanitaire liée à l'épidémie de Covid-19 sur le territoire le justifie.

Le montant de l'indemnité est fixé, sur la base d'une durée de stage de 35 heures par semaine, à :

  • 98,50 € hebdomadaire en 2e année ;
  • 86,50 € hebdomadaire en 3e année.

Elle est versée au plus tard le mois suivant la fin du stage par l'ARS d'implantation de l'établissement dont relève l'étudiant.

Cette indemnité exceptionnelle cessera d'être versée à la fin de l'état d'urgence sanitaire.

  À savoir : Le ministre des Solidarités et de la Santé a annoncé une revalorisation de 20 % des indemnités de stage des étudiants paramédicaux (étudiants en soins infirmiers, en masso-kinésithérapie, manipulateurs en électroradiologie médicale et ergothérapie). Prévue par le Ségur de la santé, elle entrera en vigueur le 1er janvier 2021.

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction