La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.

Revenus modestes

RSA, ASS, AER : versement d'une aide exceptionnelle de fin d'année

Publié le 07 janvier 2021 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © New Africa AdobeStock

Ronde de personnages en papier découpé

Une aide exceptionnelle de fin d'année de 152,45 € destinée aux bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), de l'allocation de solidarité spécifique (ASS), de la prime forfaitaire pour reprise d'activité et de l'allocation équivalent retraite (AER) est prévue par un décret paru au Journal officiel le 30 décembre 2020. Le détail avec Service-Public.fr.

Une aide exceptionnelle de 152,45 € est attribuée (sauf lorsqu'elle est déjà versée au titre du RSA) aux bénéficiaires pour le mois de novembre 2020, ou à défaut de décembre 2020, des allocations suivantes :

  • ASS ;
  • prime forfaitaire pour reprise d'activité ;
  • AER ;
  • RSA, selon certaines conditions :
    • le montant dû au titre de ces périodes ne doit pas être nul ;
    • une seule aide est due par foyer ;
    • le montant de l'aide est fixé à 152,45 € pour une personne seule, avec une majoration de 50 % lorsque le foyer se compose de 2 personnes et de 30 % pour chaque personne supplémentaire présente au foyer, à condition que ces personnes soient le conjoint, le partenaire lié par un pacte civil de solidarité ou le concubin de l'intéressé ou soient à sa charge.
      Lorsque le foyer comporte plus de 2 enfants ou personnes de moins de 25 ans à charge, à l'exception du conjoint, du partenaire lié par un pacte civil de solidarité ou du concubin de l'intéressé, la majoration à laquelle ouvre droit chacun des enfants ou chacune des personnes est portée à 40 % à partir du 3e enfant ou de la 3e personne.

  A savoir : L'aide est versée par les organismes chargés des prestations concernées.

Et aussi

Dossiers d'actualité

Publicité

France 2020, les données clés

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction