La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.

Vie-publique.fr

Covid-19 : l'UE veut limiter les voyages non essentiels

Publié le 28 janvier 2021 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © ronstik - stock.adobe.com

Voyageur se déplaçant avec son passeport et son téléphone portable pour suivre les résultats tests Covid-19

Limitation des voyages « non essentiels », tests PCR, quarantaine, accélération des vaccinations, certificats de vaccination... Le 21 janvier 2021, les dirigeants européens ont souhaité coordonner au mieux leurs ripostes face aux dernières évolutions liées aux variants du coronavirus.

Plusieurs États de l'Union européenne (UE) ont décidé de durcir les restrictions pour essayer de freiner la propagation du virus, qui continue de circuler avec l'apparition de nouveaux variants.

Les Pays-Bas ont mis en place un couvre-feu dès 21 heures, la France a avancé le sien à 18 heures et a imposé dès le 24 janvier aux voyageurs provenant d'autres États de l'UE un test PCR négatif réalisé 72 heures avant le départ. Cette obligation ne s'applique ni aux voyages « essentiels », ni aux travailleurs transfrontaliers. La Belgique a interdit les voyages « non essentiels », sauf pour raisons impérieuses.

Dans une déclaration du 21 janvier 2021 sur la situation sanitaire dans l'UE, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a conclu après le sommet européen que tous les voyages non essentiels devraient être fortement déconseillés à l'intérieur d'un même pays mais aussi d'un pays à l'autre. « Nous sommes de plus en plus inquiets des différents variants du virus », a-t-elle reconnu (lire la suite de l'article de Vie-publique.fr ).

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction