La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.

Épidémie de Coronavirus (Covid-19)

Dunkerque, Nice, littoral des Alpes-Maritimes : un confinement partiel le week-end

Publié le 05 mars 2021 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © romantiche - stock.adobe.com

Chaises vides face à la mer sur les quais de Nice

À compter du 25 février 2021, un confinement partiel est instauré les deux prochains week-ends dans l'agglomération de Dunkerque et à Nice ainsi que dans les villes de l'aire urbaine littorale qui s'étale de Menton à Théoule-sur-Mer. Des mesures de restriction complémentaires sont mises en place dans les Alpes-Maritimes, où l'épidémie de Covid-19 se propage fortement. Les commerces y sont soumis à de nouvelles conditions d'ouverture. Des mesures similaires pourraient être prises dans 20 départements désormais placés en surveillance renforcée. Plusieurs arrêtés préfectoraux ont été publiés le 23 et 26 février 2021 et un décret est paru au Journal officiel le 26 février 2021.

Dans les Alpes-Maritimes

Dans les communes de l'aire urbaine littorale

Dans les communes de l'aire urbaine littorale , les mesures mises en place sont les suivantes  :

  • un confinement partiel du vendredi 26 février 2021 à 18h au lundi 1er mars 2021 à 6h et du vendredi 5 mars à 18h au lundi 8 mars à 6h. Durant ces périodes, les déplacements sont interdits sauf pour :
    • une activité professionnelle ou à l'achat de fournitures liées à l'exercice d'une activité professionnelle ;
    • se rendre à son établissement d'enseignement ou de formation ;
    • l'achat de produits de première nécessité, des retraits de commandes, des livraisons à domicile ;
    • un déménagement ;
    • pour se rendre dans un service public ou chez un professionnel du droit, pour un acte ou une démarche qui ne peuvent être réalisés à distance ;
    • pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative ou pour participer à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative ;
    • des rassemblements, réunions ou activités sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public autorisé à ouvrir ;
    • un motif médical (consultation et examen médical, vaccination et soins, achats de médicaments) ;
    • les personnes en situation de handicap et leur accompagnant ;
    • se rendre dans un lieu de culte ;
    • un motif familial impérieux, pour l'assistance aux personnes vulnérables ou précaires ou pour la garde d'enfants ;
    • un transfert ou un transit vers ou depuis des gares ou aéroports dans le cadre de déplacements de longue distance ;
    • l'activité physique individuelle et à la sortie des animaux de compagnie pour une durée maximale d'une heure et dans un rayon de 5 km autour de son domicile.

Les personnes souhaitant bénéficier de l'une des exceptions se munissent, lors de leurs déplacements hors de leur domicile, d'un document leur permettant de justifier que le déplacement considéré entre dans le champ de l'une de ces exceptions.

Le couvre-feu reste en vigueur de 18h à 6h en semaine.

Jusqu'au lundi 8 mars 2021 inclus :

  • les commerces et les espaces commerciaux (y compris distribués par des allées extérieures) de plus de 5 000 mètres carrés sont fermés, à l'exception des commerces alimentaires et des pharmacies. Ces commerces seront autorisés à maintenir une activité de vente à emporter (« click and collect ») et de livraison à domicile du lundi 6h au vendredi 18h ;
  • la jauge de fréquentation dans les commerces est abaissée. Pour les commerces de plus de 400 m², la jauge sera portée de 10 m² par client à 15 m² par client. Les commerces alimentaires sont quant à eux invités à avancer leur heure d'ouverture le matin afin d'étaler davantage leur fréquentation.
Dans tout le département

Jusqu'au 8 mars 2021 inclus :

  • le port du masque est obligatoire pour toute personne de 11 ans et plus sur l'ensemble du département dans toutes les zones à forte fréquentation (zones piétonnes, marchés, commerces et galeries commerciales et leurs espaces de stationnement, brocantes, parcs et plans d'eau, centres-bourgs et centres-villes commerçants, 50 m autour des crèches, écoles, collèges et lycées). Dans 18 communes, cette obligation est étendue de 6h à 2h à l'ensemble de l'espace public, des lieux publics ou accessibles au public : Bairols, Beaulieu-sur-Mer, Cagnes-sur-Mer, Clans, La Trinité, Mandelieu-la-Napoule, Massoins, Menton, Mougins, Nice, Puget-Theniers, Roquebrune-Cap-Martin, Saint-Jean-Cap-Ferrat, Saint-Laurent-du-Var, Tende, Vallauris, Vence, Villefranche-sur-Mer.
  • la consommation d'alcool sur la voie publique est interdite dans l'ensemble des communes ;
  • la diffusion de musique amplifiée par des haut-parleurs est interdite à l'extérieur des établissements recevant du public comme dans les rues de toutes les communes ;
  • les contrôles aux frontières sont renforcés à la frontière franco-italienne (voies routière et ferroviaire) comme aux aéroports Nice Côte d'Azur et Cannes Mandelieu avec la réalisation de tests PCR sur l'ensemble des passagers de vols choisis de manière aléatoire ;
  • la campagne vaccinale va s'intensifier avec 4 500 doses supplémentaires de vaccins Pfizer (en plus des 90 300 doses prévues d'ici la fin du mois de mars) et la campagne vaccinale avec le vaccin AstraZeneca pour les personnes âgées de 50 à 64 ans ayant des comorbidités.

Dans le Nord

Dans la Communauté urbaine de Dunkerque (CUD) et la Communauté de communes des Hauts de Flandre (CCHF)

À compter du 25 février 2021, un confinement partiel est instauré à Dunkerque les deux prochains week-ends : du vendredi 26 février 2021 à 18h au lundi 1er mars 2021 à 6h et du vendredi 5 mars à 18h au lundi 8 mars à 6h.

Durant ces périodes, les déplacements sont interdits sauf pour :

  • une activité professionnelle ou à l'achat de fournitures liées à l'exercice d'une activité professionnelle ;
  • se rendre à son établissement d'enseignement ou de formation ;
  • l'achat de produits de première nécessité, des retraits de commandes, des livraisons à domicile ;
  • un déménagement ;
  • pour se rendre dans un service public ou chez un professionnel du droit, pour un acte ou une démarche qui ne peuvent être réalisés à distance ;
  • pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative ou pour participer à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative ;
  • des rassemblements, réunions ou activités sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public autorisé à ouvrir ;
  • un motif médical (consultation et examen médical, vaccination et soins, achats de médicaments) ;
  • les personnes en situation de handicap et leur accompagnant ;
  • se rendre dans un lieu de culte ;
  • un motif familial impérieux, pour l'assistance aux personnes vulnérables ou précaires ou pour la garde d'enfants ;
  • un transfert ou un transit vers ou depuis des gares ou aéroports dans le cadre de déplacements de longue distance ;
  • l'activité physique individuelle et à la sortie des animaux de compagnie pour une durée maximale d'une heure et dans un rayon de 5 km autour de son domicile.

Les personnes souhaitant bénéficier de l'une des exceptions se munissent, lors de leurs déplacements hors de leur domicile, d'un document leur permettant de justifier que le déplacement considéré entre dans le champ de l'une de ces exceptions .

  • Le couvre-feu reste en vigueur de 18h à 6h en semaine.
  • Les commerces et les espaces commerciaux (y compris distribués par des allées extérieures) de plus de 5 000 mètres carrés sont fermés, à l'exception des commerces alimentaires et des pharmacies. Ces commerces seront autorisés à maintenir une activité de vente à emporter (« click and collect ») et de livraison à domicile du lundi 6h au vendredi 18h ;
  • La jauge de fréquentation dans les commerces est abaissée tous les jours de la semaine, à compter de lundi 1er mars 2021 : pour les commerces de plus de 400 m², la jauge sera portée de 10 m² par client à 15 m² par client.
Dans tout le département

Initialement étendue à toutes les agglomérations de la CUD et de la CCHF, l'obligation du port du masque est généralisée à toutes les communes du département à partir du 5 mars 2021 : centres-bourgs et centres-villes, marchés, commerces et galeries commerciales et leurs espaces de stationnement, brocantes, marchés, parcs et plans d'eau, plages, 50 m autour des crèches, écoles, collèges et lycées.

La consommation d'alcool sur la voie publique est interdite dans l'ensemble des communes.

La diffusion de musique amplifiée par des haut-parleurs est interdite à l'extérieur des établissements recevant du public comme dans les rues de toutes les communes.

  A noter : 20 départements sont placés en surveillance renforcée en raison de leur situation épidémique particulièrement préoccupante. Si la situation se dégrade, des mesures locales ciblées supplémentaires pourront être prises dès le 6 mars 2021 après concertations entre les préfets et les élus. C'est ce qu'a annoncé le Premier ministre lors de sa conférence de presse du 25 février 2021.

Les 20 départements placés en surveillance renforcée

Alpes-Maritimes (06)

Moselle (57)

Paris (75)

Essonne (91)

Bouches-du-Rhône (13)

Nord (59)

Seine-et-Marne (77)

Hauts-de-Seine (92)

Drôme (26)

Oise (60)

Yvelines (78)

Seine-St-Denis (93)

Eure-et-Loir (28)

Pas-de-Calais (62)

Somme (80)

Val-de-Marne (94)

Meurthe-et-Moselle (54)

Rhône (69)

Var (83)

Val-d'Oise (95)

  A savoir : Le confinement à Mayotte est prolongé pour 15 jours au moins.

Et aussi

À la une

Dossiers d'actualité

Publicité

France 2021, les données clés

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction