La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.

Campagne de vaccination

Covid-19 : qui peut se faire vacciner et où ?

Publié le 05 janvier 2022 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © Melinda Nagy - stock.adobe.com

Seniors dans un centre de vaccination

La campagne de vaccination s'intensifie et s'ouvre à de nouveaux publics. Enfant âgé de plus de 5 ans, personne ayant déjà eu le Covid-19, personne atteinte d'une pathologie à haut risque ou souffrant d'une comorbidité... Qui est concerné ? Médecins généralistes, pharmaciens, infirmiers... de nouveaux acteurs peuvent désormais vacciner. À qui s'adresser pour se faire vacciner ? Comment prendre rendez-vous en centre de vaccination ? Service-Public.fr fait le point avec le ministère de la Santé.

Le schéma initial de vaccination pour le grand public

Consultez l'infographie sur les personnes concernées sur le site du ministère de la Santé.

  Rappel : 

  • Les personnes ayant déjà eu le Covid-19 ne reçoivent qu'une seule injection, sur la base d'un justificatif (test PCR ou résultat de sérologie positif de plus de 2 mois).
  • Afin d'éviter l'administration d'une seconde dose de vaccin qui ne serait pas utile, avant l'injection de la première dose de vaccin, un dépistage par test sérologique rapide (test rapide d'orientation diagnostique) peut être réalisé pour les personnes n'ayant pas été dépistées comme positives dans l'année précédant l'injection.
  • Initialement recommandée à partir du 2e trimestre de grossesse, la vaccination des femmes enceintes est désormais possible dès le 1er trimestre de grossesse. Une note urgente de la Direction générale de la Santé a été diffusée aux professionnels le 30 juillet 2021.
  • Pour certaines professions, la vaccination est obligatoire .

  À savoir : Quatre vaccins sont autorisés en France (Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca et Janssen/Johnson&Johnson). Chacun a des propriétés de transport et de conservation différentes, qui conditionnent les lieux où ils peuvent être administrés. Au regard des informations disponibles sur chacun de ces vaccins, la Haute Autorité de santé a par ailleurs formulé des avis qui ont conduit à proposer à chaque population ciblée le vaccin le mieux adapté à ses caractéristiques, et en particulier à son âge.

Campagne de rappel

Depuis le 1er septembre 2021, une campagne de rappel est mise en place pour stimuler le système immunitaire des plus vulnérables. Les personnes concernées par ce rappel sont :

  • les résidents d'EHPAD et d'USLD ;
  • les personnes de 65 ans et plus vivant à domicile ;
  • les personnes souffrant de comorbidité(s) ;
  • les personnes atteintes de pathologies à haut risque de forme grave ;
  • les personnes ayant été vaccinées avec le vaccin Janssen.

Depuis le 6 octobre 2021, à la suite de l'avis de la Haute Autorité de Santé du 6 octobre 2021, sont aussi concernés :

  • les professionnels de santé, l'ensemble des salariés du secteurs de la santé et du secteur médico-social, les aides à domicile intervenant auprès de personnes vulnérables, les professionnels du transport sanitaire et les pompiers, quel que soit leur âge ;
  • les proches (de plus de 18 ans) de personnes immunodéprimées.

Depuis le 27 novembre 2021, à la suite des mesures annoncées par le ministre de la Santé le 25 novembre 2021 : toutes les personnes de 18 ans et plus.

Depuis le 24 décembre 2021, à la suite de l'avis de la Haute Autorité de Santé du 24 décembre 2021, sont aussi concernés les jeunes de 12 à 17 ans immunodéprimés ou ayant une pathologie à haut risque ou bien une comorbidité.

Depuis le 28 décembre 2021, à la suite des mesures annoncées par le ministre de la Santé le 27 décembre 2021 la dose de rappel peut être réalisée dès 3 mois après la dernière injection de vaccin ou infection au Covid. Pour les personnes immunodéprimées, un avis médical est recommandé.

La dose de rappel : pour qui et où ?

Comment prendre rendez-vous dans un centre de vaccination ?

Vous pouvez prendre rendez-vous :

Sur internet : les deux rendez-vous pour les deux injections peuvent être pris sur Santé.fr dans le centre de votre choix. Le site Santé.fr est accessible directement depuis l'application TousAntiCovid .

Par téléphone, en appelant :

  • le numéro vert 0800 009 110 ouvert 7 jours sur 7 de 6h à 22h qui vous oriente directement vers les plateformes téléphoniques du centre de vaccination choisi ;
  • le centre de vaccination près de chez vous dont vous aurez trouvé les coordonnées téléphoniques sur le site Santé.fr qui propose une liste complète des centres ouverts dans chaque département.

Vous pouvez également prendre rendez-vous avec votre médecin traitant (généraliste ou spécialiste), cabinet infirmier, lieu de soin ou en pharmacie.

Le vaccin Pfizer peut être injecté par les médecins et dans les pharmacies depuis le 1er octobre 2021.

  À noter : Le jour du rendez-vous, il faut se présenter avec une pièce d'identité et sa carte vitale (ou une attestation de droits) pour pouvoir donner son numéro de sécurité sociale. Depuis le 28 janvier 2021, un étranger ou un sans-abri peut se faire vacciner en centre de vaccination même s'il ne dispose pas d'une carte vitale.

Si vous disposez d'un résultat antérieur positif au Covid-19, vous pouvez le présenter lors de votre premier rendez-vous. Après votre entretien médical, votre vaccination initiale pourra être faite, deux mois après l'infection au Covid-19, en une seule dose de vaccin au lieu de deux.

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction