La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.

Inégalités alimentaires

Davantage de petits déjeuners offerts dans les écoles

Publié le 23 mars 2021 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © Oksana Kuzmina - stock.adobe.com

Garçon prenant son petit-déjeuner à l'école

Pour réduire les inégalités alimentaires et favoriser l'égalité des chances, de nouveaux moyens sont mis en œuvre pour offrir plus de petits déjeuners aux élèves dans les écoles. Mis en place en 2019, les petits déjeuners gratuits seront plus nombreux dans l'ensemble des écoles du réseau d'éducation prioritaire (REP et REP+), des quartiers de la politique de la ville et des territoires ruraux isolés. Ils seront également étendus à de nouvelles écoles.

Les petits déjeuners gratuits pour les écoles situées dans les territoires prioritaires ont été mis en œuvre dès le mois de mars 2019. Malgré le coup d'arrêt lié à la crise sanitaire, les distributions ont repris à la rentrée 2020, en tenant compte des mesures sanitaires. Ce dispositif est renforcé à tout le territoire en 2021.

Un déploiement renforcé

Plus de petits déjeuners seront distribués grâce à de nouveaux leviers :

  • Au-delà des écoles de l'éducation prioritaire, les petits déjeuners pourront être proposés dans les établissements que les élus et les services académiques identifient comme prioritaires.
  • Dans les écoles les plus défavorisées, une distribution quotidienne des petits déjeuners sera proposée pour permettre la prise régulière de ce premier repas de la journée.
  • Toutes les classes sont désormais concernées : de l'école maternelle au CM2 si l'organisation le permet, sinon les classes de maternelle et celles du CM1 et du CM2 restent celles qui seront privilégiées.
  • La distribution pourra être organisée dans les lieux extérieurs (préau, cour de récréation...).
  • Tout en respectant les règles sanitaires, les parents pourront être associés à l'organisation de ces petits déjeuners.
  • En partenariat avec la municipalité, des partenaires peuvent renforcer l'encadrement humain le matin (services civiques, associations d'étudiants, etc) et d'autres acteurs peuvent être associés (épiceries sociales, CCAS, ARS, DRAAF, etc).

  A savoir : Les REP+ concernent les quartiers ou les secteurs isolés connaissant les plus grandes concentrations de difficultés sociales ayant des incidences fortes sur la réussite scolaire.

Les REP concernent des secteurs plus mixtes socialement mais rencontrant des difficultés sociales plus significatives que celles des collèges et écoles situés hors de l'éducation prioritaire.

  A noter : Cette distribution est accompagnée d'un projet d'éducation à une alimentation équilibrée.

Et aussi

Dossiers d'actualité

Publicité

France 2021, les données clés

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction