La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.

Vie-publique.fr

Covid-19 : un certificat sanitaire européen pour faciliter la libre circulation

Publié le 24 mars 2021 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © Romain TALON - stock.adobe.com

téléphone portable sur lequel est indiqué "Passeport sanitaire - ministère de la Santé" avec un masque posé à côté

Pour permettre les déplacements dans l'Union européenne (UE), la Commission européenne a proposé la création d'un certificat vert numérique. Ce « passeport vert » concernera les personnes vaccinées mais aussi celles qui seront négatives au test PCR de dépistage du Covid-19.

Alors que l'Europe, en proie à la troisième vague du coronavirus, impose des restrictions de déplacement, la Commission européenne a dévoilé un projet de certificat vert numérique le 17 mars 2021. Ce « passeport sanitaire » a pour objectif de faciliter les voyages au sein de l'UE. Ce dispositif sera aussi ouvert à quatre pays hors UE : l'Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse.

Prévu pour être opérationnel en juin, il doit être adopté dans une même configuration par tous les États membres, à la fois par le Parlement européen et le Conseil européen (lire la suite de l'article de Vie-publique.fr ).

Et aussi

Dossiers d'actualité

Publicité

France 2021, les données clés

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction