La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.

Registre d'état civil électronique (RECE)

Acte d'état civil établi à l'étranger : peut-on faire la demande en ligne ?

Publié le 06 mai 2021 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © Christophe Denis - stock.adobe.com

un homme et une femme qui signe un document de mariage

La mise en place du registre d'état civil électronique (RECE) vous permet, depuis le 12 mars 2021, de demander et recevoir en ligne les copies et extraits d'actes d'état civil (naissance, mariage, décès) établis à l'étranger par des autorités consulaires françaises. De quoi s'agit-il ? Comment procéder ? Qui peut faire la demande ? Le point avec Service-Public.fr.

De quoi s'agit-il ?

C'est un registre d'état civil disponible en ligne, qui permet au service central d'état civil (SCEC), aux ambassades et consulats, d'établir, de gérer et de délivrer sous format électronique, des actes d'état civil aux Français nés à l'étranger ou ayant eu un événement (pour lequel la demande est effectuée) à l'étranger.

  A noter : La demande d'une copie et extrait d'actes d'état civil pourra toujours se faire sous format papier.

Comment effectuer la demande ?

Pour faire une demande en ligne vous devez créer un compte sur service-public.fr ou vous connecter à FranceConnect . Une fois la demande traitée par le SCEC à Nantes, les actes délivrés sont déposés dans le porte-documents de votre espace personnel sécurisé. Vous êtes alors informé de la mise à disposition du document par mail.

Les actes délivrés sont signés électroniquement et constituent le format de délivrance privilégié.

  A noter : Un téléservice RECE vérification permettra de vérifier la fiabilité de l'impression des copies intégrales et des extraits d'actes de l'état civil délivrés électroniquement.

  A savoir : Les actes de l'état civil seront conservés au format numérique signés électroniquement pendant une durée de cent vingt ans. Au-delà de cette date, les actes de l'état civil seront transférés sur le support d'archives numériques du ministère des Affaires étrangères, SAPHIR (Système d'archivage pérenne pour l'histoire, l'information et la recherche).

Les pièces nécessaires à l'établissement d'un acte de l'état civil seront conservées dans un format numérique pendant une durée de cinquante ans.

Les copies intégrales ou les extraits d'actes de l'état civil seront conservés au format numérique signés électroniquement pendant une durée de douze mois. Au-delà, ces documents seront détruits.

Qui peut faire la demande ?

Les personnes qui peuvent effectuer cette demande sont :

  • le titulaire de l'acte (s'il est majeur ou émancipé) ;
  • l'époux ou l'épouse (ou le partenaire de Pacs dans le cas de l'acte de naissance) ;
  • les ascendants (parents, grands-parents...) ;
  • les descendants (enfants, petits-enfants...) ;
  • les institutionnels (tribunal, administration...) ;
  • et les mandataires habilités (avocat, généalogiste...).

Et aussi

E-administration : les nouveautés

Dossiers d'actualité

Publicité

France 2021, les données clés

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction