La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.

Études supérieures

Prêt étudiant garanti par l'État : un crédit pour financer vos études sans devoir fournir de caution

Publié le 27 mai 2021 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © Jacob Lund - stock.adobe.com

Étudiant à la bibliothèque

Vous avez besoin d'un financement pour entreprendre ou poursuivre vos études supérieures ? Vous souhaitez demander un prêt étudiant à une banque et vous n'avez pas de caution familiale ? Pour financer vos études, vous pouvez recourir à un prêt étudiant avec une caution garantie par l'État. Il n'est pas soumis à des conditions de ressources. Dans le cadre du plan France Relance, le plafond du crédit jusqu'à présent égal à 15 000 € a été porté à 20 000 €. Le prêt est disponible de mai à septembre, en perspective de la prochaine rentrée universitaire. Ne tardez pas !

Quelles sont les conditions ?

Pour bénéficier du prêt étudiant garanti par l'État vous devez être :

  • âgé d'au moins 18 ans et de 28 ans au plus ;
  • de nationalité française ou ressortissant d'un pays de l'Espace économique européen (EEE): titleContent ;
  • étudiant inscrit dans un établissement d'enseignement supérieur en France pour préparer un diplôme de l'enseignement supérieur français (université, école de commerce, école d'ingénieur, lycée pour BTS...)

Quelles sont les caractéristiques ?

Le prêt étudiant garanti par l'État respecte les caractéristiques suivantes :

  • il est accessible sans caution personnelle ni condition de ressources ;
  • aucune garantie parentale ni d'un tiers ;
  • un montant maximum de 20 000 € ;
  • une durée minimale de 2 ans.

  A noter : Pour tout comprendre sur ce dispositif, vous pouvez consulter notre fiche d'information Prêt étudiant garanti par l'État.

  A savoir : Pensez à faire votre demande le plus tôt possible : le nombre de prêts étudiants garantis par l'État accordés par an est limité.

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction