La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.

Épidémie de Coronavirus (Covid-19)

Indemnité journalière pour l'accueil des enfants des personnels soignants

Publié le 08 juillet 2021 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © Drazen - Stock.adobe.com

Aide du professeur à un élève en difficulté

Une indemnité journalière est attribuée aux agents d'établissements scolaires publics ou privés sous contrat qui ont participé, en avril 2021, à l'accueil des enfants des personnels indispensables à la gestion de l'épidémie de Covid-19, durant la période de fermeture des écoles. Un décret instituant cette indemnité et un arrêté en fixant le montant ont été publiés au Journal officiel le 2 juillet 2021.

Cette indemnité journalière est attribuée aux agents publics relevant du ministère de l’Éducation nationale et aux maîtres (agréés et délégués) exerçant dans des établissements d'enseignement privés sous contrat qui ont participé à l'accueil des enfants des personnels soignants et autres personnels indispensables à la gestion de l'épidémie de Covid-19 entre les 6 et 10 avril 2021 et entre les 26 et 30 avril 2021.

Pendant la période de fermeture des écoles durant le 3e confinement, les personnels volontaires des établissements scolaires ont en effet accueilli les enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire n'ayant aucune solution de garde alternative.

L'indemnité est de 75 € brut par jour travaillé pendant cette période. Elle peut être payée par demi-journée.

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction