La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.

Servitude

Peut-on demander la suppression d'une canalisation des eaux usées qui passe chez soi, après un délai de 30 ans ?

Publié le 15 septembre 2021 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © Natia - stock.adobe.com

Tuyau d'évacuation d'eau

Oui, selon la Cour de cassation car cette servitude n'est pas continue. Elle ne peut donc pas d'après la loi s'imposer par prescription malgré trente ans de présence.

Une servitude: titleContent continue (comme par exemple la servitude d'écoulement des eaux de pluie) est une servitude exercée sans l'intervention active de l'homme. Les eaux de pluie s'écoulent sans l'action de l'homme. A contrario, une servitude discontinue (la servitude d'écoulement des eaux ménagères par exemple) est une servitude qui nécessite l'intervention de l'homme.

Dans l'affaire pour laquelle la Cour de cassation s'est prononcée, une canalisation d'évacuation des eaux usées empiétait sur la propriété voisine. Ses propriétaires refusent de la supprimer à la demande du voisin. La cour d'appel leur donne raison et considère qu'ils ont acquis une servitude d'écoulement des eaux usées par prescription trentenaire.

La Cour de Cassation casse cet arrêt. Pour elle, une canalisation d'évacuation des eaux usées est une servitude discontinue laquelle ne peut pas s'acquérir par prescription, c'est-à-dire par l'effet du temps. Elle ne peut s'acquérir que par titre c'est-à-dire par un écrit.

Et aussi

À la une

Dossiers d'actualité

Publicité

France 2021, les données clés

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction