La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.

Sécurité numérique

Quatrième édition du cybermoi/s : savoir se prémunir contre les risques cyber !

Publié le 05 octobre 2022 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © VideoFlow - stock.adobe.com

Personne devant son ordinateur

Le cybermoi/s est l'occasion de sensibiliser la population au sujet sensible de la cybersécurité. L'événement, copiloté cette année par l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI) et le site Cybermalveillance.gouv.fr, permet, pendant tout le mois d'octobre, de vous aider à vous prémunir contre les arnaques grâce à des astuces simples. Service-Public.fr en profite pour vous rappeler quelques règles de sécurité essentielles.

Au programme du cybermoi/s 2022

Parmi les actions menées par la plateforme Cybermalveillance.gouv.fr, une nouvelle campagne conçue en partenariat avec l'Institut national de la consommation (INC) destinée à sensibiliser les particuliers aux risques numériques, que ce soit dans leur vie personnelle ou professionnelle. Une série d'émissions didactiques sur les cybermenaces qui touchent les consommateurs seront diffusées sur les chaînes du groupe France Télévisions du 24 octobre au 5 novembre 2022.

De nouveaux contenus destinés aux familles, cible particulièrement exposée, sont mis à disposition du public : un Cyber Guide et un Cyber Quiz. Alors que les familles concentrent une part importante des demandes d'assistance, la plateforme propose un guide pédagogique destiné aux parents et aux enfants pour les sensibiliser aux risques et bonnes pratiques, et les accompagner dans leurs gestes quotidiens.

Parmi les recommandations proposées : comment protéger l'accès à ses comptes ? Comment sauvegarder ses données ? Quel comportement adopter lors d'un achat en ligne ? Comment se montrer vigilant sur les réseaux sociaux ?

Le cybermoi/s 2022 s'inscrit également dans la lutte contre les rançongiciels alors que ceux-ci constituent une menace de plus en plus importante pour les entreprises publiques et privées.

  À savoir : « un rançongiciel (Ransomware en anglais) est un logiciel malveillant qui bloque l'accès à l'ordinateur ou aux fichiers des victimes et qui leur réclame le paiement d'une rançon pour en obtenir à nouveau l'accès » (ministère de l'Intérieur).

  Rappel : Cybermalveillance.gouv.fr est le dispositif national d'assistance aux victimes d'actes de cybermalveillance, de sensibilisation aux risques numériques et d'observation de la menace sur le territoire français.

Rappel de quelques règles simples de sécurité informatique

Sécurisez vos mots de passe

Chez vous ou au travail, vous utilisez sans doute des mots de passe pour vos activités sur internet (messagerie, achats en ligne, profils réseaux sociaux, banque...). Mais sont-ils suffisamment sécurisés ? Voici un rappel de quelques règles utiles :

  • choisir des mots de passe longs et complexes avec des majuscules, minuscules, chiffres et caractères spéciaux, ou phrase de passe pour en favoriser la mémorisation, ou des coffres-forts de mot de passe ;
  • ne pas intégrer des informations personnelles (date de naissance, prénom de votre enfant...) ;
  • utiliser un mot de passe unique pour chaque compte. En particulier pour les comptes les plus sensibles (adresses mails, usages professionnels) ;
  • changer vos mots de passe par défaut ;
  • ne pas communiquer vos mots de passe ;
  • activer l'authentification à double facteur lorsqu'elle est disponible.

Pensez également à faire des sauvegardes régulières de vos contenus et à mettre à jour vos appareils et logiciels.

Attention aux tentatives d'hameçonnage

Vous recevez un e-mail ou un SMS que vous n'avez pas sollicité ? Appelez votre interlocuteur habituel plutôt que de faire confiance au numéro inscrit. Tout vous semble normal, mais vous avez un petit doute ? Vérifiez l'adresse de l'expéditeur en cliquant dessus, vous verrez rapidement si elle est fausse. Tout vous semble normal, mais on vous demande de cliquer sur un lien ? Ne cliquez surtout pas dessus, tapez vous-même l'adresse dans votre navigateur pour la vérifier. Un seul mot d'ordre si vous n'attendez pas d'e-mail, et si celui-ci contient une pièce jointe ou un lien : prudence !

  À noter : Cybermalveillance.gouv.fr vous propose 10 mesures essentielles pour assurer votre cybersécurité.

Vous pensez être victime d'un acte de cybervalveillance ? Vous pouvez vous faire aider grâce à un diagnostic en ligne sur cybermalveillance.gouv.fr.