La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.

Espace numérique de santé

Mon espace santé disponible en janvier 2022

Publié le 18 janvier 2022 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © sebra - AdobeStock

Médecin sur clavier d'ordinateur

Testé depuis juillet 2021 dans trois départements pilotes, la Haute-Garonne, la Loire-Atlantique et la Somme, l'espace numérique de santé Mon espace santé sera disponible pour tous les usagers dès le début de l'année 2022 a annoncé le ministère de la Santé le 18 octobre 2021. Destiné à faciliter les démarches des usagers et les échanges avec les professionnels de santé pour une meilleure prise en charge, il remplace le Dossier médical partagé (DMP).

De janvier à mars 2022, si vous êtes affilié à l'Assurance maladie, vous recevrez un courrier ou un courriel vous demandant d'activer votre Espace santé. Vous disposerez alors d'un délai de 6 semaines après la réception du courrier ou du courriel pour vous opposer à sa création. Sans réponse de votre part, votre Espace santé sera automatiquement créé.

Tous les usagers qui disposaient déjà d'un Dossier médical partagé (DMP) avant le 1er juillet 2021 retrouveront automatiquement leur dossier et leurs données de santé qui y sont stockées dès l'activation de Mon espace santé.

Que contiendra "Mon espace santé" ?

L'espace numérique de santé numérique intitulé « Mon espace santé » comprend déjà :

  • une version améliorée du Dossier médical partagé (DMP) pour stocker et partager toutes les donnés de santé : ordonnances, traitements, résultats d'examens, imageries médicales, antécédents médicaux et allergies, comptes-rendus d'hospitalisation, vaccination ;
  • une messagerie sécurisée pour les échanges entre patients et professionnels de santé ;

Prochainement, cet espace numérique personnel sera complété de deux nouveaux services :

  • un agenda santé pour gérer les rendez-vous médicaux et recevoir des rappels pour les dates clés des examens de contrôle (bilans, mammographie, vaccination...) ;
  • un catalogue d'applications certifiées par l'État pour être mieux guidé dans le choix des outils numériques utilisé pour le suivi de votre santé.

Les données de santé pourront être rentrées par les professionnels de santé mais également par vous-même.

  À savoir : Depuis le 1er juillet 2021, il n'est plus possible de créer de Dossier médical partagé (DMP), toutefois, il reste consultable. Il sera intégré dans Mon espace santé début janvier 2022.

  À noter : L'espace numérique de santé numérique intitulé « Mon espace santé » a été construit en concertation avec les usagers et associations de patients, les professionnels de santé et les institutions.

Comment activer mon Mon espace santé ?

Vous pouvez activer « Mon espace santé » avec votre carte Vitale et le code provisoire reçu dans le courrier envoyé par l'Assurance Maladie, le Ministère des Solidarités et de la Santé ou la Mutualité Sociale Agricole.

Le code provisoire d'un enfant est envoyé par courrier ou par courriel au parent auquel il est rattaché auprès de la caisse d'assurance maladie.

Si le code provisoire a expiré, vous pouvez en générer un nouveau en cliquant sur le bouton « Générer un nouveau code provisoire. » Complétez le formulaire avec les informations de votre carte Vitale. Vous recevrez ensuite par courriel un lien vous permettant d'accéder à la page d'identification.

Si vous le souhaitez, vous pouvez également clôturer ce service si votre Espace santé a été automatiquement créé.

  À noter : Le site propose un guide thématique e pour vous aider.

Et aussi

E-administration : les nouveautés

Dossiers d'actualité

Publicité

France 2021, les données clés

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction