La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.

Héritage

Un héritier doit toujours entretenir les biens de la succession même avant son règlement

Publié le 19 janvier 2022 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © bildlove - Adobe stock

Maison dont la façade est fissurée près du toit

Un héritier écarté de la succession a été condamné pour insuffisance d'entretien des biens. En conséquence, il doit indemniser le véritable propriétaire. C'est ce que vient de rappeler la Cour de cassation dans l'arrêt rendu le 3 novembre 2021.

Une personne a rédigé plusieurs testaments olographes (écrits, datés et signés de la main de son auteur) contradictoires. Chacun des testaments établis révoque le précédent. Le notaire a exécuté le dernier testament conférant au légataire désigné certains biens.

Le bénéficiaire du premier testament a engagé un procès en vue d'obtenir l'annulation du dernier testament. Les juges ont déclaré valable le premier testament et les suivants ont été annulés pour cause d'insanité d'esprit du défunt. Tenu de rendre les biens, le bénéficiaire du dernier testament, finalement écarté, a été condamné à supporter le coût de leur remise en état, faute de les avoir correctement entretenus durant sa possession.

En effet, puisque ce dernier avait connaissance de la contestation de la succession, la Cour de cassation a jugé qu'il devait par précaution assurer l'entretien convenable des biens durant sa possession.

Et aussi

À la une

Publicité

Découvrir la collection Doc en poche

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction